UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | 2 | 3 |


04 octobre 2017

Louis Roederer fête ses 241 ans.

Une nuée de ballons dorés et une pluie de confettis orchestrées par le scénographe Charles Kaisin émerveillent les 180 personnes venues célébrées les 241 ans de la Maison à l’occasion d’un dîner onirique à Reims.

Exploit
Mondialisation

14 septembre 2016

Pour sa vingt-cinquième édition, le Prix Montblanc de la Culture a été remis à Frédéric Rouzaud, Président de la Maison Louis Roederer et de la Fondation Lous Roederer.

Le Prix Montblanc de la culture rend hommage aux mécènes qui soutiennent des actions au projets en faveur de l’art ; il récompense silmutanément 12 mécènes et personnalités actives dans le monde des arts à travers le monde.

Histoire des Vins de Champagne
Mondialisation

Septembre 2016

Début septembre, avaient lieu ce que Jean-Baptiste Lecaillon, chef de cave de la Maison Louis-Roederer, a qualifié d’« Oscars » du champagne : un concours international décernant des prix aux meilleurs vins effervescents du monde. Sans conteste, le champagne est de nouveau apparu comme le roi des vins effervescents.

Mention spéciale à la Maison Louis-Roederer qui devient producteur de vins effervescents de l’année et voit son magnum Cristal brut 2002 couronné du titre de « Supreme world champion ». Elle remporte également la palme dans la catégorie brut rosé avec le Louis-Roederer 2010 Brut rosé millésimé, dans celles du meilleur vin effervescent français.

Histoire des Vins de Champagne
Mondialisation
Jean-Baptiste Lecaillon

30 janvier 2006

Frédéric Rouzaud est nommé Directeur Général de la Maison Louis Roederer et succède son père Jean-Claude Rouzaud qui prend la présidence du conseil d’administration.

Histoire des Vins de Champagne
Mondialisation

20 mai 2000

La maison Louis Roederer (55 %), associé au groupe Duclot de Jean-François Moueix (45 %), rachète la mythique maison Descaves (fondée en 1790), spécialiste du négoce traditionnel et des vieux millésimes des grands crus, cours du Médoc, à Bordeaux.

Par ce rachat, Jean-Claude Rouzaud poursuit sa diversification et confirme l’intérêt porté à Bordeaux et à ses vins (la maison Louis Roederer est propriétaire du Château de Pez dans le Médoc).

Histoire des Vins de Champagne
Mondialisation

19 décembre 1997

Inauguration du Collège universitaire des vins de Champagne - Villa Bissinger à Aÿ, destiné à aider à la connaissance et à l’étude du patrimoine culturel des vins de Champagne et à en défendre l’image de marque.

Restaurée grâce au concours de la maison Louis Roederer, l’admirable statue de l’Impératrice Sabine, épouse de l’Empereur Hadrien, peut enfin être contemplée dans son entier. Dans le cadre des nouveaux aménagements du musée du Louvre, une exposition spéciale de 6 mois, qui présente l’étonnant destin de l’œuvre, lui est consacrée Salle de Diane.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

19 - 22 septembre 1996

Les professions du champagne, qui ont décidé «  de ne pas tirer la couverture à elles » sur un tel événement, y participent généreusement. Elles offrent des bouteilles pour le repas du pape, des évêques et des 1.000 journalistes. La maison Palmer & Cie et les viticulteurs de Chamery font don du vin de la messe.

En vue de laisser une trace pérenne du XVème centenaire du baptême de Clovis, la maison Louis Roederer fait don, à la ville de Reims, d’une statue commémorative en bronze, qui prend place à proximité de la basilique Saint-Remi.

Cette oeuvre, réalisée par l’artiste Daphné du Barry, représente Clovis profondément inspiré et l’évêque Remi, qui semble prononcer la célèbre phrase : « Baisse la tête, fier Sicambre, brûle ce que tu as adoré, adore ce que tu as brûlé ! ».

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1996

Louis Roederer et Jean-Claude Rouzaud sont célébrés à la Maison Blanche par le Président Clinton avec le Club des Chefs des Chefs.

Exploit
Temps Modernes

1995

Pierre Martin, vigneron installé dans les grands crus de Bouzy et Cramant, co-fondateur en 1969 de la maison Barancourt, et Olivier de La Giraudière, responsable des exportations puis du marketing de la maison Laurent-Perrier de 1986 à 1995, décident de reprendre la maison Delbeck et Cie et de mettre en commun leur expérience champenoise, pour donner un nouvel essor à la marque.

Acquisition par René-James Lallier de la marque, des stocks et des caves de la maison agéenne René Brun, qu’il a depuis considérablement agrandi et modernisé, et création simultanée de la marque commerciale « René-James Lallier », avec pour volonté affichée d’élaborer des cuvées de qualité, privilégiant les arômes de fruits alliés à une certaine rondeur en bouche.

Nommé par Jean-Claude Rouzaud à la présidence de la maison Deutz, Fabrice Rosset, avec son équipe, insufle un nouvel élan à la marque et renoue avec le succès commercial, dans le respect de l’esprit qui prévaut depuis sa création : « la qualité des vins, le raffinement, la pureté et l’authenticité ».

Jean-Louis Bonnaire succède à André Bonnaire son père, à la tête du champagne Bonnaire.

René Goutorbe succède à Henri Goutorbe son père, à la tête du champagne éponyme. Aidé de Nicole son épouse pour ce qui est de l’administratif, du commercial et de l’accueil à la propriété, il décide de consolider le développement réalisé depuis 1970, avant d’entreprendre de nouveaux investissements.

Lancement de la cuvée « Celebris » de la maison Gosset, composée pour 2/3 de grands crus de chardonnay de la Côte des Blancs, pour 1/3 de grands crus de pinot noir de la Montagne de Reims et de la Grande Vallée de la Marne (Aÿ) (1er millésime 1990).

Lancement de la cuvée « Rich Réserve » de la maison Veuve Clicquot Ponsardin (1er millésime 1988).

La maison Louis Roederer fait l’acquisition du Château de Pez, cru bourgeois de Saint-Estèphe.

Création de l’Association Louis Roederer pour le Rayonnement du Patrimoine Culturel, dont la première mission couronnée de succès est la découverte de la tête de la statue de l’Impératrice Sabine (IIème siècle avant J.-C.), épouse d’Hadrien, qui avait été emportée au fond des eaux lors du naufrage du cuirassé Magenta, en 1875, dans la baie de Toulon.

A l’initiative des maisons de Champagne Gosset et de Cognac Frapin, création de Patrimonialis, une association à but non lucratif chargée « de perpétuer et de promouvoir les savoir-faire traditionnels et artisanaux, qui font partie intégrante du patrimoine français, en développant toutes les actions qui permettent de les faire connaître, de les valoriser, de contribuer à leur rayonnement et à leur épanouissement dans l’économie moderne ». (1er lauréat : l’Association nationale pour la restauration des anges aux ailes déployées de la cathédrale de Reims).

Création du Trophée Gosset Celebris destiné à honorer les chefs et les sommeliers de France, dont l’établissement propose la meilleure carte en vins de Champagne.

Création de l’opération « les Célébrissimes » destinée à réunir chaque année les plus célèbres femmes du vin et de la restauration autour d’une personnalité et d’une flûte de la cuvée « Celebris » de la maison Gosset, lors d’un déjeuner de gala dans un lieu mythique de la gastronomie.

Les expéditions de champagne produit dans l’aire d’appellation délimitée se chiffrent à 246.630.819 bouteilles (160.032.160 en France - 86.598.659 à l’exportation).

Les surfaces en production de l’A.O.C. « Champagne » sont de 30.709 ha.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1992

Publication de la Charte d’Ethique et de Qualité de la maison J. Bollinger, mettant en avant : les principes d’éthique qui régissent l’utilisation du nom « Bollinger » et les règles de qualité que la maison s’engage à suivre.

Devenu majoritaire dans le capital de la société argentine Proviar s.a.i.c.a.f., le groupe Moët-Hennessy en transforme la raison sociale en : « Bodegas Chandon ».

La maison Louis Roederer fait l’acquisition du Château Haut-Beauséjour, cru bourgeois de Saint-Estèphe.

Parution de la sixième bouteille de la « Taittinger Collection » signée Hans Hartung, maître de l’Abstraction lyrique. Intitulée « Je suis un instinctif », où tel le poète avec ses mots, l’artiste offre au spectateur des formes et des couleurs nourries d’émotions et de sensations fortes, elle abrite le millésime 1986.

Création du Trophée Ruinart du Meilleur Sommelier d’Irlande et du Champagne Ruinart UK Somelier of the Year en Grande-Bretagne.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1991 - 1994

Jean-Claude Rouzaud, patron de la maison Louis Roederer, est élu par ses pairs président du Syndicat de Grandes Marques.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1990

Acquisition de la maison Delbeck et Cie, par François de Suarez d’Aulan, ancien propriétaire de la maison Piper-Heidsieck et président du Syndicat des Grandes Marques (SGM-1882) de Champagne.

Premiers essais de culture en bio-dynamie du vignoble de la maison Leclerc Briant. De tout temps, la famille Leclerc a été sensible aux influences astrales sur la vigne et le vin et a pris grand soin à la culture du sol pour créer un environnement harmonieux.

Pascal Férat succède à Robert Pougeoise à la tête de la coopérative viticole La Goutte d’Or. Sous sa présidence, l’entreprise devenue adulte sur le plan technique se consacre désormais au développement de son identité commerciale. Homme de communication, il introduit une note plus novatrice et esthétique dans la conception, le packaging et la promotion de ses vins.

La maison Louis Roederer prend le contrôle majoritaire des portos Adriano Ramos Pinto, maison familiale fondée en 1880, réputée pour son très beau vignoble de 250 ha dans le Haut-Douro et l’excellence de ses vins.

Rupture du contrat interprofessionnel régissant l’économie viti-vinicole champenoise et mise en place d’un régime semi-libéral.

Parution de la cinquième bouteille de la « Taittinger Collection » signée Roy Lichtenstein, l’un des chefs de file du pop’art américain. Intitulée «  Sainte-Alliance du travail de la nature et du talent de l’homme », elle témoigne de l’extraordinaire capacité de l’artiste à « s’investir » dans un sujet et héberge le millésime 1985.

A la suite d’un accord signé fin 1989 entre le maire et l’évêque de Barcelone - portant sur la restauration de dix édifices religieux de cette ville en précvision des Jeux Olympiques de 1992 -, la maison Moët & Chandon finance la restauration de la façade de la basilique de la Merced.

Création du Trophée Ruinart du Meilleur Sommelier du Danemark.

Les expéditions de champagne produit dans l’aire d’appellation délimitée se chiffrent à 232.365.682 bouteilles (147.578.584 en France - 84.787.098 à l’exportation).

Les surfaces en production de l’A.O.C. « Champagne » sont de 27.542 ha.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1980

Construction du siège social, de la cuverie, des celliers à température contrôlée, de la salle de dégorgement et d’expédition de la maison Bruno Paillard, un bâtiment aux lignes ultra-modernes habillé de verre et d’inox conçu d’après les plans de l’architecte Jacques Bléhaut, entre des parcelles de vignes appartenant aux maisons Taittinger et Besserat de Bellefon, avenue de Champagne à Reims.

Par l’intermédiaire du Groupement champenois d’exploitation viticole (G.C.E.V.), la maison G.H. Mumm et Cie, Société Vinicole de Champagne - Successeur dépose un brevet concernant une machine à planter les vignes, guidée par rayon laser. (Ledit engin exécute en 56 h l’équivalent d’un travail manuel de 1.000 h tout en garantissant une régularité parfaite de l’alignement et de l’espacement des plants.)

Lancement de la cuvée « Cristal Rosé » de la maison Louis Roederer (1er millésime 1974). Des essais avaient été menés avec le millésime 1955, mais personne ne se souvient s’ils avaient donné lieu à une mini-commercialisation.

Création d’une filiale commune à la maison Piper-Heidsieck et à la société américaine Renfield Corporation pour produire et commercialiser du «  sparkling wine » dans la Sonoma Valley, en Californie.

Création du Prix Mumm Kléber Haedens, destiné à récompenser un auteur confirmé dont les écrits reflètent dans leur ensemble les valeurs qui ont constamment été exprimées par Kléber Haedens, soit une conception épicurienne du bonheur et un amour optimiste de la vie. Il est décerné chaque année par un jury composé de quatre membres de l’Académie française et de quatre femmes écrivains.

A la demande des professionnels, le ministère de l’Agriculture attribue un crédit de 5.000 ha, à l’usage exclusif des vignerons champenois, permettant de planter chaque année en moyenne 500 ha sur des terres à appellation.

Les expéditions de champagne produit dans l’aire d’appellation délimitée se chiffrent à 176.466.231 bouteilles (121.436.120 en France - 55.030.111 à l’exportation).

Les surfaces en production de l’A.O.C. « Champagne » sont de 24.057 ha.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1979

Après une douzaine d’années de formation dans la maison Louis Roederer, Jean-Claude Rouzaud succède à sa grand-mère, Camille Olry-Roederer, à la tête de l’entreprise et s’attache à poursuivre son œuvre, dans le plus grand respect de la tradition familiale, avec la qualité pour objectif essentiel. Passionné de vin, il est l’un des très rares chefs de maison à posséder une formation d’œnologue et à s’impliquer personnellement dans l’élaboration de ses vins. Sous sa direction, le vignoble de la maison Louis Roederer est porté de 150 à 200 ha.

Sans héritier, René Chayoux lègue à Jean-Michel Ducellier son patrimoine et ses affaires, parmi lesquelles les maisons Ayala et Cie et De Montebello, ainsi que le château La Lagune.

Après plusieurs années d’essais concluants, la maison Veuve Clicquot Ponsardin se dote de "Gyros" .

A l’occasion du 250ème anniversaire de la maison Ruinart Père et Fils, Bertrand Mure crée en collaboration avec l’Union de la Sommellerie française (U.D.S.F.) le « Trophée Ruinart du Meilleur Jeune Sommelier de France », se fixant comme objectifs d’éveiller de nombreuses vocations pour la Sommellerie, de contribuer à former le plus grand nombre de Sommeliers de demain, de les aider à se perfectionner et de faire connaître les lauréats les plus talentueux aux professionnels comme aux consommateurs.

Les ventes annuelles de la maison G.H. Mumm et Cie, Société Vinicole de Champagne - Successeur atteignent 8.780.000 bouteilles, dont 70 % sont exportées.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1977

La maison Deutz et Geldermann acquiert les Etablissements Delas Frères à Tournon-sur-Rhône, qui bénéficient d’une situation privilégiée au cœur des principales appellations de la partie septentrionale de la vallée du Rhône, et développe l’affaire dans le respect des traditions (qualité et sélection des approvisionnements) qui ont fait son succès en Champagne.

Prise de contrôle de la maison Beaumet par Jacques Trouillard, qui tranfère ses activités de Châlons-sur-Marne à Épernay.

Création du Bureau comptable du Syndicat général des vignerons de la Champagne, chargé de tenir les comptabilités viticoles.

Création, à Collonges-au-Mont-d’Or, chez Paul Bocuse, du Club des Chefs des Chefs, l’association la plus exclusive au monde réunissant les chefs de cuisine des chefs d’Etat et des têtes couronnées.

Il est décidé qu’un sommet culinaire sera organisé chaque année dans un pays différent. Parmi les membres élus du bureau de l’association figure Jean-Claude Rouzaud, représentant la maison Louis Roederer.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1967 - 1979

Petit-fils de Camille Olry-Roederer, Jean-Claude Rouzaud entreprend sa formation au sein la maison Louis Roederer, occupant successivement les postes d’attaché de direction, de responsable du vignoble, de directeur technique des caves et de directeur de production, avant d’accéder aux commandes de la société.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1932 - 1975

A la mort de Léon Olry-Roederer, Camille Olry-Roederer son épouse lui succède, à la tête de la maison Louis Roederer.

Après des débuts difficiles liés à l’époque de son accession aux responsabiltés, elle redresse l’entreprise avec énergie et détermination, met en place une politique efficace de promotion de la marque, parcourant le monde de la Suède aux Etats-Unis, et contribue par le prestige et le panache de ses réceptions mondaines à en développer le rayonnement.

Soutenue dans la gestion de son affaire par sa fille, Marcelle, et son gendre, Claude Rouzaud, cette femme remarquable, d’un tempérament éclatant, agrandit le vignoble de la maison Louis Roederer qui atteint près de 150 ha.

Histoire des Vins de Champagne
Années folles

1925

Ernest-Emile Rapeneau élabore et commercialise ses premiers vins de Champagne, créant ainsi la maison E. Rapeneau, à Épernay.

La maison Kunkelmann et Cie, seule propriétaire des marques « Heidsieck » et « Piper-Heidsieck », adopte la forme juridique d’une S.A.

A Épernay, le faubourg de la Folie, devenu au fil de l’Histoire le faubourg du Commerce et la rue du Commerce, acquiert sa dénomination moderne d’avenue de Champagne.

Dans Champagne, Yves Gandon en trace le portrait suivant :

« L’avenue de Champagne, à Épernay, est assurément la seule voie en France à rassembler, sur un parcours en somme restreint, tant de noms à qui notre pays doit, à l’égard du goût, une renommée universelle. L’armorial du vignoble s’y trouve, en effet, représenté par plusieurs maisons, dont plusieurs ont dépassé les cent ans d’âge, et dont Moët & Chandon, Perrier-Jouët, Pol Roger, De Venoge ne sont pas les moindres. […]

« Il flotte dans cette avenue […] la sorte de recueillement ailé qui saisit l’esprit et le cœur à la révélation de toute chose parfaite. »

Dans Montmartre en 1925, un chroniqueur de cette époque, Jean Gravigny, fin œnologue et homme de plaisirs, sacre «  Louis Roederer, l’un des plus grands rois du Champagne » :

« Ses vignobles donnent les meilleurs crus. Tous les éléments qui entrent dans les cuvées sont de premier ordre. A boire les yeux fermés dans l’attitude de l’extase, après avoir soigneusement préparé votre palais à la dégustation par un biscuit rose de Reims. Dans vos fêtes de nuit, honorez Louis Roederer abondamment et sans crainte. »

Le Comité de propagande des vins de Champagne reçoit le lord-maire de Londres et, en raison du goût des Anglais pour les champagnes anciens, il n’est servi au cours des différentes réceptions que des millésimes antérieurs à 1914 :

-  1903 : Delbeck et Cie, Krug et Cie ;

-  1904 : Werlé et Cie, successeurs de Veuve Clicquot-Ponsardin, Deutz et Geldermann, Pommery et Greno ;

-  1906 : Ayala et Cie, Vve Binet et Fils et Cie, Renaudin Bollinger et Cie, Heidsieck et Cie Monopole, George Goulet, Ernest Irroy et Cie, G.H. Mumm et Cie, Perrier-Jouët et Pol Roger et Cie ;

-  1911 : Charles Heidsieck, Joseph Perrier Fils et Cie, Lanson Père et Fils, De Montebello et De Saint-Marceaux.

Les surfaces en production de la future A.O.C. « Champagne » sont de 11.551 ha.

Histoire de France
Années folles

1924

Tout en continuant son activité de courtier, Armand Raphaël Graser commence à vendre du champagne sous les marques « Grande Marne » et « Fleur de Marne », avant de baptiser sa maison de négoce en vins de Champagne « Lenoble », afin de « rendre hommage au noble breuvage de sa région ».

Originaire d’une vieille famille de vignerons, maîtrisant parfaitement les techniques de vinification et de champagnisation, Abel Lepitre crée dans le petit village de Ludes, la maison de négoce en vins de Champagne éponyme, affaire transférée pour de plus importantes caves et installations à Reims en 1955, puis à Mareuil-sur-Aÿ en 1987.

Le courtier en vins de Champagne Léon de Tassigny rachète la maison Jacquesson et Fils et en transfère les activités de Châlons-sur-Marne à Reims, rue de Sillery.

Aidé de son épouse - qui devait diriger seule, à son décès, l’entreprise pendant vingt-deux ans -, il agrandit le vignoble, développe les expéditions dans toute l’Europe et s’emploie à redonner à la marque « Jacquesson et Fils » la place de tout premier plan qu’elle occupait au XIXème siècle.

Lancement de la cuvée « Cristal » de la maison Louis Roederer (1er millésime 1921), sur les marchés européens (en 1949 pour le reste du monde).

Histoire de France
Années folles

19 septembre 1914

L’artillerie du général von Heeringen bombarde Reims avec des projectiles explosifs et incendiaires : incendie et destruction de la toiture de la cathédrale, du palais archiépiscopal et de la bibliothèque du cardinal Gousset, ainsi que du quart Nord-Est de la ville.

Dans la Cathédrale de Reims, Sem se souvient des morceaux de verrières éventrées par les bombardements qui jonchent le parvis : « Le beau soleil de France, qui luit doucement d’un éclat amorti à travers la transpartence embuée des grains de raisin gonflés de jus, a mûri aussi, comme nos treilles, ces verrières depuis tant de saisons exposées à ses rayons, et je retrouve […] dans ces fragments de verre pétrifié […] l’or vivant et pailleté du champagne. »

Face aux bombardements, l’attitude des Rémois est soit de quitter la ville, soit de s’abriter dans les caves. Celles de la maison Louis Roederer servent pour des activités de groupe comme des concerts, tandis que celles de la maison Pommery et Greno, qui permettent d’accéder au no man’s land, logent des troupes.

Henri Abelé fait aménager, dans l’une de ses caves au numéro 50 de la rue de Sillery, un appartement d’une superficie de 210 m2, qui comprend des bureaux, des chambres, un salon, une salle à manger, une chambre d’amis, une cuisine, des dépendances et... une chapelle privée pouvant accueillir jusqu’à 100 personnes.

Histoire des Vins de Champagne
Années folles

| 1 | 2 | 3 |