UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Expositions Universelles > 1937 - Exposition internationale Arts et Techniques de Paris

1937 - Exposition internationale Arts et Techniques de Paris

L’Exposition universelle de 1937, officiellement Exposition internationale des « Arts et des Techniques appliqués à la Vie moderne », qui se tient à Paris du 25 mai au 25 novembre 1937, est le dernier événement de ce genre à avoir eu lieu à Paris. Les Maisons de champagne y font ériger un Palais majestueux sur les bords de la Seine.

Art et Techniques ne s’opposent pas ! Beau et Utile peuvent être associés, tout comme champagne et plaisir de vivre sont indissociables.

Extrait journal Sud-Est dimanche 11 juillet 1937

Le vin de Champagne à l’honneur à l’Exposition Internationale

Le pavillon du syndicat des négociants a été inauguré par M. Marchandeau

Le Syndicat du Commerce des vins de Champagne a tenu à être représenté officiellement à l’Exposition de Paris, par un pavillon particulier dans lequel il offrira aux visiteurs les meilleurs vins de nos coteaux.

JPEG - 248.9 ko
1937 - Pavillon des vins de champagne (Photo UMC)

Ce pavillon dresse sa silhouette élégante dans l’enceinte d’attractions du cours Albert 1er en bordure de la Seine. Il surplombe même le fleuve et son immense salon, fermé par d’immenses baies vitrées munies de fenêtres à guillotine disparaissant dans l’épaisseur des murs donne l’illusion de vivre quelques instants dans le salon d’honneur d’un transatlantique.
.../...

Discours de M. Charbonneaux Président du Syndicat

M. Charles Charbonneaux après avoir salué et remercié M. Marchandeau, député Maire de Reims, et les personnalités présentes s’exprima en ces termes :

Monsieur le Ministre,
Messieurs,

Je vous demande d’abord de nous excuser si l’inauguration du Salon du Champagne prévue pour le 1er juillet n’a pu avoir lieu et a du être remise à ce jour pour un motif dont nous ne sommes en rien responsables.
Nous n’avons appris nous-mêmes que la veille au soir l’impossibilité de nous réunir, et nous regrettons vivement que plusieurs de nos invités n’aient pu être informés à temps. Nous n’en apprécions que mieux votre présence ici aujourd’hui.

Monsieur le Ministre,
Messieurs,
Le Syndicat du Commerce des Vins de Champagne a estimé qu’il était de son devoir de figurer à l’Exposition de 1937 avec un Pavillon entièrement indépendant, afin de permettre au public de déguster ses vins dans les conditions les plus favorables.
Et pour cette réalisation, il a pensé qu’il ne pouvait mieux faire que de s’inspirer de son Pavillon de l’Exposition de Bruxelles 1935 qui avait été unanimement approuvé. Ce pavillon était un salon de repos où les visiteurs pouvaient s’écarter du bruit de la foule en venant déguster les vins de nos grande marques....

Pour célébrer le succès de cette Exposition, nous sommes en droit de compter sur nos vins dont l’élégance et le charme n’ont pas besoin d’être vantés. Ils sont connus du monde entier, mais si le monde entier vient à Paris cette année, il les retrouvera et les goûtera ici avec plaisir.
N’est-ce pas en buvant du Champagne qu’on peut le mieux chasser les préoccupations de l’heure présente et créer un optimisme réconfortant ? ...

JPEG - 265.6 ko
1937 - A l’inauguration du pavillon du vin de Champagne, les personnalités dégustent les cuvées de Grandes Marques (Photo UMC)

Portfolio

  • Exposition Arts et Techniques de la vie moderne Paris 1937 (peinture Fred (...)
  • 1937 - Tableau Pavillon du Syndicat ddu Commerce des vins de Champagne (...)