UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Personnalités du champagne > Biographies

Biographies

Bernard de Nonancourt

Laurent-Perrier, une affaire de famille !
L’histoire du champagne s’est construite autour de mythes et de coups de génie. C’est grâce à l’engouement des cours royales du monde entier pour le roi des vins que la notoriété de nos champagnes s’est installée durablement. À l’origine, de ces succès, on retrouve le labeur inlassable d’hommes du terroir : les vignerons bien sûr, mais aussi de tous ceux qui ont porté avec fierté, et au prix de certains risques, les couleurs du champagne : les fondateurs des grandes marques. Aujourd’hui encore des Hommes osent tenter ce pari…


Docteur Tran ky

Le docteur Tran Ky porte en lui l’esprit du voyage dès sa jeunesse, un peu comme une valise dont il ne se séparera jamais : né en 1933 à Phnom-Penh, au Cambodge, ses origines aristocratiques l’amènent à une carrière d’officier. Désireux de devenir médecin, comme son père, il lui apparaît indispensable de fréquenter les cours de la prestigieuse Ecole du Service de Santé militaire de la Faculté de Médecine de Lyon (le jeune officier avait déjà eu vent des nombreux Prix Nobel issus de ses rangs...). La France s’imposait à ses yeux, comme pays ami du Cambodge, mais également comme patrie de la culture... Après son internat, le jeune chirurgien présente sa thèse, courte mais dense, en 1961, intitulée "la place de la spéléotomie dans la tuberculose rénale". Mais la réception par le jury médical se fait houleuse. Par conséquent, le jeune docteur part présenter ses idées outre-Atlantique, où on l’acclame, de telle sorte qu’à son retour les médecins français se décident à recevoir une thèse un peu trop rapidement tenue pour quantité négligeable...


Eugène Mercier

En 1858, Eugène Mercier fonde sa propre Maison de Champagne avec l’ambition d’élaborer une grande Marque de champagne accessible au plus grand nombre. Agé de 20 ans, il regroupe de multiples propriétaires en Union et le succès est au rendez-vous.


Jean-Baptiste François

Il invente le « gleucoœnomètre » permettant le calcul exact de la liqueur de 1ère fermentation à utiliser.
S’il est un nom qui devrait être cher aux Champenois, c’est bien celui de Jean-Baptiste François, pharmacien à Châlons-sur-Marne qui, dans la première moitié du 19e siècle a joué un rôle capital dans l’évolution des techniques de l’élaboration du champagne. Or, qui le connaît, en dehors de quelques historiens ou praticiens ?


Louis-Marie de Chevigné

Fils de Chouans de Vendée, Poète et Ecrivain. Amoureux de la Champagne et de Clicquot. Le 30 janvier 1793, à Chavagnes-en-Paillers, jadis Chavagnes de Montaigu, Marie Henriette Pélagie du Chaffault offre un fils au comte Louis de Chevigné. Louis Marie de Chevigné, le plus rémois des conteurs, naît vendéen dans l’ancienne province du Poitou... Un Poitou farceur et iconoclaste qui sait engendrer les utopistes et les poètes : Rabelais qui y séjourna longtemps, Voltaire, Jean de La Fontaine qui en était par sa mère et même Rodolphe Salis, le créateur de l’enseigne du Chat Noir...

L’Union des maisons de Champagne UMC remercie
Éric Poindron, Ecrivain-Editeur
pour le texte ci-dessus.


Robert-Jean de Voguë

Né en 1896 dans l’une des plus vieilles familles de l’aristocratie française implantée en Ardèche, Robert-Jean de Voguë réalise des études scientifiques et s’oriente vers une carrière militaire. Homme d’action, il est engagé volontaire à 20 ans et sera libéré avec la Croix de guerre 1914-18 avant de poursuivre sa carrière dans l’artillerie.