UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Personnalités du champagne > Biographies > Robert-Jean de Voguë

Robert-Jean de Voguë

Né en 1896 dans l’une des plus vieilles familles de l’aristocratie française implantée en Ardèche, Robert-Jean de Voguë réalise des études scientifiques et s’oriente vers une carrière militaire. Homme d’action, il est engagé volontaire à 20 ans et sera libéré avec la Croix de guerre 1914-18 avant de poursuivre sa carrière dans l’artillerie.

Il quitte ensuite l’armée pour consacrer son dynamisme au développement de la Maison Moët & Chandon dont il est sollicité en 1930 par ses beaux-frères d’Eudeville de reprendre la direction. Il développe une promotion commerciale exceptionnelle et crée en 1936 la cuvée Dom Pérignon dont la célébrité mondiale reste sans égal.

Soucieux d’un partage équilibré des efforts et des résultats entre l’ensemble des acteurs de la profession, il institutionnalise les relations contractuelles avec les Vignerons qui vendent leurs raisins aux Maisons de Champagne.

Il participe à la création en 1941 du CIVC Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne. Cet organisme, co-Présidé par un représentant des Vignerons et des Maisons de Champagne, en la présence du représentant local du gouvernement, est alors chargé de la gestion de l’appellation « champagne » (défense du nom, surfaces productives et règles de production etc.). Cette création sera ensuite rapidement imitée par les autres régions viticoles en France.

Innovateur du dialogue social au sein de son entreprise et dans la profession du Champagne, Robert-Jean de Voguë convient avec les représentants des salariés (dès 1930) d’un "contrat collectif", précurseur de ce qui deviendra ultérieurement une convention collective de branche, socle du statut social des salariés en France.

Son rôle leader sera interrompu en 1943 par son arrestation par la Gestapo et sa déportation aux travaux forcés en forteresse en dépit du courageux soutien des salariés des Maisons. Libéré en 1945 par les Britanniques, il reprend la présidence de Moët & Chandon dont il assure une habile diversification par l’achat des parfums Dior et des implantations aux Etats-Unis (Napa - Californie) et en Argentine.

Robert-Jean de Voguë reste dans l’esprit de tous les Vignerons, des Maisons de Champagne et de leurs salariés un de leurs leaders historiques majeurs. Il a prouvé que toute réussite suppose la concertation de tous les acteurs permettant d’obtenir un consensus pour conjuguer leurs efforts vers un objectif commun. C’est sur cet exemple que Vignerons et Maisons de champagne s’évertuent à prolonger son œuvre.