Adolphe Jacquesson

France (1800 - 1876)
Inventeur

Invente le muselet du bouchon de champagne.
La bouteille de champagne n’est pas sortie en un jour toute armée de l’ombre d’une cave creusée dans les profondeurs de la craie. Elle est un petit monument de savoir-faire et d’ingéniosité peu à peu mis au point par une série d’inventeurs. L’histoire de ces inventions est longue et continue encore de nos jours.

Au siècle qu’illustrèrent Ferdinand de Lesseps et Gustave Eiffel, naît à "Châlons-en-Champagne" Adolphe Jacquesson. A la fois citoyen de la France du concours Lépine, enfant du sérail de la Champagne par son père Memmie qui a fondé sa Maison de champagne en 1798, au moment où le Directoire croyait se débarrasser de l’encombrant Bonaparte en l’expédiant en Egypte avec des soldats et des barbes savantes.

Les Arabes disent lucidement : Un fils ressemble plus à son temps qu’à son père. Le jeune Adolphe ne les dément pas : il se consacre au champagne, mais il est un inventeur dans l’âme. Et lorsqu’après la tourmente des guerres de l’Empire, il prend en 1837 la direction de la Maison familiale, celle-ci devient, pour le plus grand bien de la Champagne et de ses vins, le laboratoire de son ingénieux patron. On a conservé de lui une lettre de cette époque "J’ai beaucoup travaillé pour connaître notre partie, écrit-il, et je me suis moi-même fait ouvrier pour pouvoir entrer dans les moindres détails".

Cette attention scrupuleuse aux choses est à l’origine d’une très remarquable série d’inventions techniques. Ainsi :

Le métier de caviste, on le voit, doit beaucoup à l’imagination fertile d’Adolphe Jacquesson dont la famille Chiquet poursuit l’œuvre à Dizy. Certains esprits chagrins tentent d’attribuer l’invention du muselet à Jules Guyot qui y collabora vraisemblablement (comme d’autres salariés de la Maison Jacquesson) sans pour autant pouvoir en revendiquer la paternité !