Fernand Blondeau

France (1863 - 1934)
Personnalité du Champagne

Président du Syndicat de Grandes Marques de 1923 à 1926

 Fils de Jules Blondeau, négociant en vins de Champagne et maire d’Ay de 1892 à 1900, Fernand Blondeau naît en 1863. 
Son nom reste attaché à la maison Ernest Irroy, fondée en 1820, dont il succédera au fondateur. Il contribue à accroître la renommée de la marque à l’étranger, notamment en Allemagne et en Russie, qui avant la première guerre mondiale constituent les marchés d’exportation essentiels. 
Dans les années qui suivent, la région champenoise fait face à de graves difficultés économiques, qui contribuent fortement à affaiblir la maison. 
En 1923, Fernand Blondeau succède à Bertrand de Mun à la Présidence du Syndicat des Grandes Marques (SGM-1882), fonction qu’il exercera jusqu’en 1926. 
Charmant et aimable, il laisse le souvenir d’un homme affable, ami des milieux artistiques et littéraires, qu’il aime recevoir dans son hôtel particulier du 44 Boulevard Lundy, à Reims.
Il épouse Lucie Henrot, fille du Docteur Henri Henrot, Professeur à l’Ecole de Médecine et maire de Reims de 1884 à 1896, dont il a un fils, Jacques Blondeau. Ce dernier lui succède à la tête de la maison Irroy, qu’il dirige jusqu’à sa fusion avec les Champagnes Taittinger