Jacky Broggini


Personnalité du Champagne

Vigneron à Ludes
Président de l’AVC (Association Viticole Champenoise) de 2000 à 2004

Après des études secondaires et le service militaire en Afrique, l’apprentissage et la connaissance de la vigne et du vin m’ont été transmises par mon père et Mr Pierre Geoffroy avec qui j’ai appris l’œnologie. L’un comme l’autre étaient des modèles de rigueur et d’attention ; ils m’ont naturellement inculqué des notions de bon sens et de plaisir du travail bien fait.
Les années de pratique qui ont suivies ont à la foi forgé mon expérience et dans le même temps développé ma curiosité du monde du Vin. C’est ainsi que j’ai parcouru la planète en quête de ce qui se faisait, de ce qui évoluait tant dans l’ancien monde que dans le nouveau.
Toutes ces observations et un peu de réflexion m’on conduit à faire quelques propositions pour l’amélioration en matière d’organisation de notre filière CHAMPAGNE.
Durant vingt trois années de Présidence de la Coopérative Vinicole de mon village natal Chigny les Roses, j’ai pu mettre en œuvre certaines idées de développement à la fois Techniques : Contrôle du degré sur le raisin, organisation rationnelle et qualitative du centre de pressurage. En Viticulture la notion de maîtrise des rendements et la protection de l’environnement en collaboration avec les services techniques du CIVC m’a amené durant la période de la Présidence de l’AVC à promouvoir par l’exemple sur le terrain, ce que l’on nomme aujourd’hui Viticulture raisonnée. Economique par la mise en place de partenariat équitable avec les Grandes Maisons de Champagne et enfin Politique par la création au sein du CIVC de la première commission de travail sur la gestion des réserves et notamment le schéma de éserve Individuelle.
Si les voyages m’ont appris à relativiser nos mérites et nos chances de participer avec succès de la formidable aventure du CHAMPAGNE, c’est tout simplement parce que j’ai acquis le sentiment qu’en la regardant de l’extérieur cette Champagne est beaucoup plus facile a comprendre.
La réputation du CHAMPAGNE exige de nos pratiques qu’elles soient exemplaires et j’espère en cette fin de carrière que celles que j’ai pu initier modestement soient reprises et amplifiées, toujours avec le même esprit de qualité, de respect de notre terroir et surtout de son environnement. Le tout dans une infaillible discipline collective.