Jean-Baptiste Lecaillon


Personnalité du Champagne

Depuis sa nomination, en 1999, au poste de Chef des Caves, à la suite de Jean-Louis RIOU et de Michel PANSU, Jean-Baptiste LECAILLON se pose encore "la" grande question :

« Comment arriver à faire mieux ? Car le mieux d’un jour repousse encore les limites du mieux du lendemain ! »

Ce qui fait la forte spécificité de Louis ROEDERER, c’est la cohérence entre le vignoble, les caves et la distribution. Jean-Baptiste LECAILLON est désormais responsable du vignoble et des caves où il a mis en place quatre itinéraires techniques distincts selon le niveau qualitatif et les caractéristiques des moûts à leur arrivée à Reims.

Cette arborescence permet de travailler selon quatre scénarios possibles afin de faire progresser certains vins et d’éliminer ceux qui ne correspondent pas aux critères Maison. On peut facilement ternir la beauté d’un assemblage sans cette constante tension de l’exigence.

Le métier de Chef de Caves est peut-être le plus beau car il exige à la fois patience et vivacité, rigueur et intuition. C’est un métier d’hommes silencieux et modestes.

Présence dans les organigrammes des maisons
Louis Roederer - Chef de Cave