Jean-Marie Barillère


Personnalité du Champagne

Président de l’UMC et co-Président du CIVC depuis mars 2013

Issu d’une famille d’agriculteurs charentais, Jean-Marie Barillère ne rompt pas ses liens avec la terre puisqu’il décide de poursuivre des études d’ingénieur agronome au sein de la prestigieuse école de l’Agro Paris avec une spécialisation en œnologie à Montpellier. Il débute sa carrière en qualité de chercheur à l’INRA de Narbonne. C’est sur les bords de la Méditerranée qu’il développe cette approche logique basée sur l’expérimentation, une démarche qui marquera toute sa carrière.
À 28 ans, le jeune chercheur devient directeur de la station expérimentale de Pech Rouge puis il décide de rejoindre la Champagne qu’il ne quittera plus : sollicité par les Maisons Mumm et Perrier-Jouët, il en devient le directeur du vignoble. Nommé, en 1999, Président-Directeur général de ces deux Maisons emblématiques de la Champagne.
Il rejoint Moët Hennessy en 2006 et succède à Yves Bénard à la direction des activités champagne du groupe.
Au même moment, il est élu Vice-président de l’Union des Maisons de Champagne où il fait équipe avec Ghislain de Montgolfier pendant ses deux mandats de 2007 à 2013. Il met ses compétences au service de la Champagne, notamment lors des négociations du nouvel accord interprofessionnel de 2008 et des décisions annuelles de vendanges.
Tout naturellement, ses pairs l’élisent à la Présidence de l’Union en mars 2013. Se qualifiant d’homme pragmatique et cartésien, il est déterminé à engager la Champagne sur la voie d’une nouvelle prospérité pour poursuivre l’immense travail visionnaire des Grandes Marques de champagne et de leurs dirigeants depuis trois siècles.