UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > A ranger > Une année en Champagne
Une année en Champagne
Janvier en Champagne

Janvier

La torpeur de l’hiver est secouée par les célébrations de Saint-Vincent, patron des Vignerons, dans tous les villages de la Champagne. Les Confréries se réunissent ensuite pour le grand rassemblement de l’Archiconfrerie.
Cet événement est aussi l’occasion de révéler les chiffres d’expéditions de l’année précédente.

Février en Champagne

Février

Les "vins clairs" (c’est-à-dire, les vins tranquilles) issus de la vendange précédente sont dégustés, cuve par cuve, tonneau par tonneau, par les Chefs de caves et leurs équipes. C’est un travail d’excellence qui implique de mémoriser chaque vin dans la perspective de la composition de l’assemblage.

Mars en Champagne

Mars

Les Maisons peaufinent leurs assemblages par l’association de vins issus d’années, de cépages et de crus différents. Cet art consiste à se représenter un tout à la fois différent des parties et qualitativement supérieur à la somme des parties. 1 + 1 = 3 en quelque sorte.
La vigne pleure des larmes de sève annonciatrice de la sortie de l’hiver.

Avril en Champagne

Avril

Lorsque la luminosité et la température sont suffisantes, la sève circule à nouveau dans la plante, jusqu’aux bourgeons qui se couvrent d’un duvet (bourre) puis gonflent et enfin éclosent : c’est le débourrement !
Le liage consiste à lier manuellement les baguettes porteuses des bourgeons de l’année pour structurer la croissance de la vigne.

Mai en Champagne

Mai

Jusqu’aux Saints de glace (11, 12 et 13 mai), la Champagne tremble, redoutant les gelées de printemps destructrices des bourgeons porteurs de la future récolte.
Dans les vignes, l’ébourgeonnage consiste à ôter les bourgeons non productifs, dits "gourmands". Les départs de végétation inutiles qui accaparent des sucres et de la sève, sont supprimés.

Juin en Champagne

Juin

La vigne est en fleur, ce qui requiert une météo favorable pour une parfaite fécondation des inflorescences.
Avec le relevage, les brins sont redressés pour favoriser une pousse bien ordonnée et faciliter le travail des Hommes. Le palissage suit : les rameaux sont séparés pour une captation optimale du soleil et une bonne aération.

Juillet en Champagne

Juillet

Vignerons (SGV) et Maisons de champagne (UMC), réunis au sein de l’interprofession (CIVC) fixent le rendement commercialisable de l’année, soit la quantité de raisins susceptibles d’être transformés en vins de Champagne.
Les vignes sont rognées : les extrémités des rameaux sont coupées pour favoriser l’ensoleillement et l’aération des grappes.

Aout en Champagne

Aout

Les raisins murissent : les Pinots noirs et Meuniers virent au rouge et les Chardonnays au doré. C’est la véraison.
Les rameaux deviennent bruns et se recouvrent d’écorce : c’est l’aoûtement.
Sous l’égide de l’AVC, les professionnels suivent l’évolution de la maturation pour déterminer les dates optimales de vendange dans chaque cru.

Septembre en Champagne

Septembre

Selon les années, les vendanges démarrent ou se terminent. C’est le branle-bas de combat. Vignerons et Maisons assistés de l’aide de 120 000 saisonniers s’affairent à récolter le produit d’une année de travail devenu le raisin le plus précieux du monde.

Octobre en Champagne

Octobre

Le vignoble revêt ses habits d’automne dans un dernier éclat avant son entrée en hibernation.
Dans la dernière décade d’octobre, les amateurs du monde entier célèbre le #ChampagneDay de la manière qu’ils jugent la plus appropriée.

Novembre en Champagne

Novembre

Les caves de Champagne font échapper les premiers arômes et les crépitements irréguliers des vins en fermentation.
C’est la première étape d’un long processus qui ne s’achèvera que plusieurs années après par le bruit délicat du bouchon qui saute.

Décembre en Champagne

Décembre

La vigne s’endort ; le Vigneron reprend ses travaux par la taille de la vigne qui l’occupera jusqu’au printemps suivant.
Pendant ce temps, la consommation bat son plein. Partout dans le monde, la nouvelle année éclot comme la précédente s’est éteinte... autour d’une flûte de champagne.