UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | ... | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | ... | 189 |


879

Louis III et Carloman, fils de Louis II le Bègue, recueillent sa succession et règnent de concert, bien qu’ils se soient partagés le royaume.

Histoire de France
Moyen-Âge

878 (?) - 923

Robert succède à son frère Eudes, à la tête du comté de Troyes.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

878

Sacre impérial de Louis II le Bègue, à Troyes, des mains du pape Jean VIII.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

877 - 879

Règne de Louis II le Bègue, fils de Charles II le Chauve.

Histoire de France
Moyen-Âge

877

Par le capitulaire de Quierzy-sur-Oise, Charles II le Chauve assure aux grands féodaux l’hérédité des fiefs, charges et dignités qu’ils n’avaient possédés jusqu’alors qu’à titre temporaire.

Mort de Lothaire Ier. Charles II le Chauve passe promptement les Alpes dans le but de s’emparer du trône devenu vacant et réussit à se faire couronner empereur à Rome ; mais il meurt sur le chemin du retour, au pied du mont Cenis.

Histoire de France
Moyen-Âge

Vers 870

Les miniatures du Livre d’Or de saint Emméran sont exécutées à Reims (ou à Saint-Denis ?).

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

866 - 868

Premières incursions des Vikings en Champagne.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

862

Dédicace de la première cathédrale de Reims.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

854 - 878 (?)

Eudes, fils de Robert le Fort, possède le comté de Troyes, sans beaucoup sans occuper.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

Vers 853

La lettre de l’évêque de Laon, Pardule, adressée à l’archevêque de Reims, Hincmar, nous renseigne très précisément sur la qualité et l’emplacement exact de quelques vignobles réputés : « Il vous faut user d’un vin qui ne soit ni trop fort ni trop faible, mais de force moyenne ; préférez à celui que fournit le sommet des montagnes ou le fond des vallées, celui qu’on recueille sur les versants, comme aux lieux-dits Mons Ebbonis (Monthelon) à Épernay, ad Rubridum à Cormicy, à Reims, à Mailly et à Chaumussy (Chaumuzy). »

Histoire des Vins de Champagne
Moyen-Âge

852

Le synode présidé par l’archevêque de Reims Hincmar règlemente les guildes et autres confréries.

La construction de l’abbaye Saint-Remi est entreprise.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

Entre 850 et 860

Le Polyptyque de l’abbaye de Saint-Remi, présenté par l’archevêque de Reims Hincmar au roi Charles II le Chauve lors de sa revendication des biens pris à l’Eglise de Reims, fournit des données détaillées sur la culture de la vigne, l’étendue du vignoble, l’organisation des domaines et les obligations des vignerons d’un grand propriétaire ecclésiastique de ce temps.

Parmi les localités viticoles citées se trouvent : Aigny, Aubilly, Muizon, Fleury-la-Rivière, Louvrecy, Treslon, Taissy, Villers, Montcez, Gueux, Beine, Pouillon, Ormes, Courtisols, Hermonville, Sacy, Rilly-la-Montagne, Clairizet, Cuchery, Crugny, Sermiers, ainsi que Chézy-l’Abbaye et Roucy dans l’Aisne.

Le vigneron est un homme important puisqu’il est le seul dont le Polyptyque précise la profession, avec le pêcheur et le... cuisinier. Dans les offices mentionnés, le cellérier a, d’autre part, une place appréciable.

Par exploitation directe de ses vignobles, ou au titre des redevances qui lui sont dues, l’abbaye est créditée de «  1.567 muids (1 muid = de 260 à 330 l) de la grande mesure » (soit plus de 4.000 hl et la plus importante partie des ressour ces viticoles de la Montagne). Elle bénéficie en outre de corvées, pour les vendanges, pour le charroi des vins ou même du moût, et à certaines fêtes d’offrandes... obligatoires de vin en bouteille.

On voit donc que vignes et vin sont alors choses courantes en Champagne.

Histoire des Vins de Champagne
Moyen-Âge

847

Charles II le Chauve reconnaît la souveraineté du duc de Bretagne et constitue le duché de France, dont le premier titulaire est Robert surnommé le Fort, bisaïeul de Hugues Capet, et le comté de Flandre, en faveur de son gendre Baudouin Bras-de-Fer.

Histoire de France
Moyen-Âge

845

Déposition d’Ebbon, victime des querelles de l’héritage carolingien. A sa place, Charles II le Chauve nomme Hincmar, archevêque de Reims.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

845

Les Vikings, qui assiègent Paris, l’occupent le jour de Pâques. Charles II le Chauve, ne disposant pas des troupes nécessaires, verse une rançon (le danegeld) pour obtenir leur départ.

Histoire de France
Moyen-Âge

843 - 877

Règne de Charles II le Chauve.

La Gaule devient la Francie occidentale (ou France).

Histoire de France
Moyen-Âge

843

Le Traité de Verdun partage l’Empire carolingien en trois, donnant à Charles II le Chauve : les territoires compris entre l’Océan, l’Escaut, la Meuse, la Saône et l’Ebre (soit la plus grande partie de la France actuelle) ; à Louis le Germanique, les territoires à l’Est du Rhin ; à Lothaire Ier : les territoires compris entre les deux autres royaumes (l’Italie, la Provence, l’Est du Rhône et la Lotharingie) et la dignité impériale. Pépin II, dépouillé de son royaume d’Aquitaine, s’y maintient.

Histoire de France
Moyen-Âge

843

Le Traité de Verdun a pour la Champagne des conséquences décisives. Il la place pour longtemps aux limites orientales de la France au voisinage immédiat de ces pays d’entre Meuse et Rhin, enjeu des luttes séculaires entre les mondes français et germanique.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

843

Les vignobles de Reims, de la Marne et de l’Aube se trouvent tous à l’Ouest de la frontière Nord-Sud séparant les royaumes de Charles II le Chauve et de Lothaire, posant ainsi le premier jalon de l’unité du vignoble champenois.

Histoire des Vins de Champagne
Moyen-Âge

14 février 842

En vue de continuer la lutte contre leur aîné, Charles II le Chauve et Louis le Germanique renouvellent leur alliance à Strasbourg, par un acte rédigé en français et en allemand, appelé Serment de Strasbourg, auquel participent leurs compagnons et qui est resté célèbre, parce que c’est le premier texte rédigé en français que l’on possède, les actes publics et privés étant jusqu’alors exclusivement rédigés en latin.

Histoire de France
Moyen-Âge

| 1 | ... | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | ... | 189 |