UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | ... | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 |


511

A la mort de Clovis, selon la coutume franque, le royaume est partagé entre ses quatre fils : Théodoric Ier devient roi de Metz (ou d’Austrasie), Clodomir Ier roi d’Orléans, Childebert Ier roi de Paris, Clotaire Ier roi de Soissons (ou de Neustrie).

Histoire de France
Moyen-Âge

511

La Champagne presque tout entière fait partie des territoires dévolus à Théodoric Ier, dont le pouvoir s’étend de Cologne jusqu’à Châlons et Reims où il réside fréquemment. Troyes lui appartient également.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

Début du VIe siècle

Fondation des monastères d’Isle-Aumont et de Saint-Thierry.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

Début du VIe siècle

Le testament de (saint) Remi conserve la première trace écrite sur la vigne en Champagne.

On y trouve la désignation d’un grand nombre de villages existant encore de nos jours, ainsi que des renseignements sur leur situation, la nature de leur sol ou de leurs productions.

L’existence de la vigne en Champagne à cette époque paraît donc indiscutable, d’autant que dans chacune de ses dispositions testamentaires, (saint) Remi lègue la vigne et le vigneron (l’esclave qui la cultive).

Histoire des Vins de Champagne
Moyen-Âge

25 décembre 496

La royauté mérovingienne naît à Reims avec l’appui de l’Eglise.

Le jour de Noël, Clovis reçoit le baptême des mains de l’évêque (saint) Remi, avec 3.000 guerriers francs.

Ce baptême crée un précédent : l’investiture canonique des souverains français. Presque tous les rois de France jusqu’à Charles X (1824) seront sacrés à Reims.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

495 - 535

A la suite d’une série de campagnes victorieuses, les rois burgondes règnent sur un royaume s’étendant de la Champagne méridionale aux Alpes-Maritimes.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

Vers 486

Reims et Châlons sont annexées aux territoires contrôlés par Clovis, roi des Francs saliens.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

481 - 511

Règne de Clovis (fils de Childéric Ier et de Basine).

Histoire de France
Moyen-Âge

464

Mort d’Aegidius, général gallo-romain, lieutenant d’Aetius, chef temporaire d’un Etat allant de Beauvais, Soissons, Amiens, à Troyes et Reims. Peut-être roi des Francs saliens, pendant l’exil de Childéric Ier ?

Histoire de la Champagne
Gallo-Romains

458 - 481

Childéric Ier succède à Mérovée en qualité de chef (ou roi) des Francs saliens.

Histoire de France
Gallo-Romains

Vers 457 - 458 - vers 532 - 533

Agé de 22 ans, (saint) Remi devient évêque de Reims pour trois quarts de siècle.

L’organisation de missions de conversion chez les Morins et les Burgondes et la fondation des évêchés de Laon, Cambrai, Arras et Thérouanne constitueront les principales étapes d’une activité épiscopale intense.

Histoire de la Champagne
Gallo-Romains

Vers 457 - 458 - vers 532 - 533

La légende a largement associé (saint) Remi et le vin.

Suivant presque à la lettre un texte d’Hincmar, Flodoard, dans son Histoire de l’Eglise de Reims raconte le miracle du vin que l’homme de Dieu, après l’avoir béni, donne à Clovis en promesse de victoire.

« Le roi Louis (prénom reçu par Clovis lors de son baptême) se mit en marche contre Gondebaud et son frère Gondégisèle (rois des Burgondes). Après avoir reçu la bénédiction de saint Remi qui lui prédit la victoire, il reçut, parmi les instructions que lui donna l’évêque, la recommandation de combattre les ennemis tant que le vin bénit qu’il lui avait donné suffirait à son usage journalier. (Après avoir mis en fuite les Burgondes et fondé à Paris l’église qui est aujourd’hui Saint-Etienne-du-Mont, sur le conseil de saint Remi), son patron, il marcha contre le roi Alaric qui était arien, et reçu de saint Remi, avec sa bénédiction, l’assurance de la victoire. Comme auparavant, le saint homme lui donna un vase rempli de vin bénit, en lui recommandant encore de poursuivre la guerre tant qu’il fournirait du vin à lui et à ceux des siens à qui il voudrait en donner. Le roi donc en but, ainsi que plusieurs de ses officiers, sans que le flacon se désemplit. Il en vint aux mains avec les Goths et les mit en fuite. (Il rentra dans ses Etats), victorieux et plein de gloire, le flacon n’étant épuisé que lorsqu’il fut de retour. »

Ce miracle est représenté en costumes du XVIe siècle sur l’une des plus belles tapisseries de la Vie de Saint Remi, offertes en 1531 au chapitre de la basilique Saint-Remi par l’archevêque de Reims Robert de Lenoncourt. On peut y lire un quatrain qui rappelle que :

« A Clovis côme il fult notoire
Ung barril de vin prepara
Et luy dilt tu auras victoire
Autant que le vin durera
. »

Un autre miracle vinaire précède dans le texte de Flodoard celui du vin bénit, artisan de la victoire :

« Une autre fois que, dans sa sollicitude épiscopale, saint Remi parcourait son diocèse, sur la prière de sa cousine Celsa, vierge consacrée à Dieu, il se rendit au village de Sault qu’elle habitait. Tandis que le saint homme, fidèle à son usage, versait dans un pieux entretien le vin de la vie à son hôtesse, l’intendant de Celsa vint lui annoncer que le vin manquait. A ces mots, Remi le consola gaiement, et demanda s’il restait encore un peu de vin dans quelque tonneau. On lui en montra un dans lequel, pour le conserver, on avait gardé un peu de vin. Alors saint Remi fit dessus le signe de la croix et, se mettant à genoux près de la muraille, il adressa au ciel une fervente prière. Au même instant, ô prodige ! le vin sortit par la bonde et se répandit à grands flots sur le pavé. Dès que sa cousine en eut connaissance, elle donna sa terre de Sault a saint Remi et à son église, et en confirma ce don par un acte authentique. »

Ce miracle est également représenté sur une tapisserie de la série précitée avec un quatrain approprié :

« Ung tonneau vuyde à sa parente
Il benit puis fut plein de vin
Par grâce de Dieu apparente
Faisant mainct ouvrage divin
. »

La même scène a été inscrite au XIIIe siècle dans la pierre du tympan de l’un des portails de la façade nord de la cathédrale de Reims. Elle figure également dans un des vitraux du XVIe siècle de l’église Notre-Dame d’Épernay.

Reste à savoir quelle part accordée, dans ce contexte légendaire, à une viticulture locale ?

Histoire des Vins de Champagne
Gallo-Romains

453

En l’absence de toute autorité régulière, (saint) Loup prend en mains l’organisation de la défense de Troyes et sauve la ville de la destruction, en négociant avec Attila.

Histoire de la Champagne
Gallo-Romains

20 juin 451

A la tête d’une coalition composée deGallo-Romains, de Burgondes, de Francs et de Wisigoths, le patrice romain Aetius défait Attila et ses hordes hunniques au Campus Mauriacus (près de Châlons).

Histoire de la Champagne
Gallo-Romains

Vers 447 - 752

Première dynastie à régner sur la France : les Mérovingiens (32 rois).

Histoire de France
Gallo-Romains

Vers 447

Le chef franc Mérovée est élevé sur le pavois (c’est-à-dire reconnu pour roi par toutes les tribus franques occupant la Gaule).

De lui, est issue la première race des rois de France.

Histoire de France
Gallo-Romains

Vers 435

Naissance, à Laon, de (saint) Remi, fils d’Emile, comte de Laon, et de (sainte) Cécile.

Histoire de la Champagne
Gallo-Romains

Vers 426 - 479

(Saint) Loup, évêque de Troyes.

Histoire de la Champagne
Gallo-Romains

420

Les Francs (venus d’entre Weser, Main et Rhin) envahissent en masse le Nord de la Gaule.

Histoire de France
Gallo-Romains

413

Les Wisigoths (originaires du Danube) pillent Narbonne, Toulouse et Bordeaux et s’installent en Aquitaine.

En vertu d’un traité conclu avec l’empereur Honorius Ier, les Burgondes (venus du bassin de la Wartha) s’établissent dans le bassin du Rhône.

Histoire de France
Gallo-Romains

| 1 | ... | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 |