UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 17 |


1113

Célèbre pour ses dons de dialecticien, fondateur de l’École de Saint-Victor, le théologien Guillaume de Champeaux, devient évêque de Châlons.

Histoire de France
Moyen-Âge

1113

Célèbre pour ses dons de dialecticien, fondateur de l’École de Saint-Victor, le théologien Guillaume de Champeaux, devient évêque de Châlons.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

1107

Le Concile de Troyes statue sur les investitures des évêques : le pape donne l’investiture spirituelle ; le roi, l’investiture temporelle.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

Début XIIe - Fin XIII

Développement commercial de l’Occident.

Histoire de France
Moyen-Âge

Début XIIe - Fin XIII

Lieux d’échanges internationaux, protégées par les comtes, les Foires de Champagne se tiennent tous les ans et tout au long d’un cycle annuel à Lagny-sur-Marne, Bar-sur-Aube, Provins et Troyes. Leur importance décline à partir de la fin du XIIIe siècle.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

Début XIIe - Fin XIII

Il est probable que le vin y a donné lieu à échanges et il est vraisemblable qu’elles ont permis à beaucoup de le mieux connaître. Mais leur objet était essentiellement le commerce des étoffes, des fourrures et des cuirs, des pierres précieuses et des bijoux, des épices et des parfums, des armes, du bétail et des céréales, et les villes qui les accueillent sont extérieures au vignoble, exception faite de Bar-sur-Aube.

Dans son Histoire de la vigne et du vin en France des origines au XIXe siècle, Roger Dion écrit que : « Là fut sans doute l’une des causes de la réputation très enviable dont jouissait en Flandre et en Hainaut, dans les derniers siècles duMoyen-Âge, le vin de Bar-sur-Aube. Mais rien, dans ce que nous savons de l’organisation des foires à Bar-sur-Aube, aux XIIe et XIIIe siècles, ne suggère l’idée d’un trafic du vin ».

La foire de Troyes présente un marché aux vins assez important puisque d’après les chiffres d’impôts perçus sur les achats non familiaux, l’on y vend annuellement une moyenne de 4.000 tonneaux de vins locaux et 5.000 de vins étrangers.

L’abbaye de Saint-Thierry-au-Mont-d’Hor commence ses acquisitions sur le terroir de Châlons-sur-Vesle (1138), où elle possède bientôt vignes et pressoirs (1171). Entièrement maître de cette riche possession viticole (1175), elle l’ajoute au noyau originel de Saint-Thierry et à la partie d’Hermonville qu’elle détient déjà.

Histoire des Vins de Champagne
Moyen-Âge

Début du XIIe siècle

Dans son ouvrage intitulé Carte historique des vignobles de la Marne des origines au XIIe siècle, publié en 1900, Raoul Chandon de Briailles a identifié dans les limites de l’actuel département de la Marne 131 communes dont le territoire comportait des vignes au début du XIIe siècle.

La région de Reims a la plus forte densité, suivie par celle d’Épernay, et, loin derrière, par celles de Châlons en Champagne, Sainte-Menehould, Vitry-le-François et Sézanne. La vigne est également largement présente dans les vallées supérieures de la Seine et de l’Aube.

On peut donc considérer qu’à la fin du HautMoyen-Âge il existe en Champagne des vignobles et une organisation viticole propres à permettre le démarrage de la commercialisation des vins produits.

D’autant que la Champagne jouit en l’espèce d’une situation géographique favorable, les vignobles étant situés le plus souvent à proximité de la Marne, de l’Aube, de la Seine et de l’Aisne.

Les vins peuvent ainsi être acheminés par la voie fluviale, principal moyen de communication de l’époque, sur Paris, puis Rouen, et ensuite, par mer, vers la Flandre, l’Angleterre, la Hollande, l’Espagne et le Portugal.

Histoire des Vins de Champagne
Moyen-Âge

Fin du XIe siècle

On assiste au développement d’une tendance marquée vers l’agrégation des petits fiefs aux comtés plus importants.

Pour la première fois apparaît dans les actes l’expression « comes campaniae » qui désigne toute la province. Hugues Ier n’est plus seulement comte de Meaux et de Troyes, mais il prend le titre de « comte de Champagne ».

Le comté de Champagne devient, petit à petit, une réalité politique et économique et une grande puissance féodale.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

1096 - 1099

Première Croisade.

L’expédition du moine Pierre l’Ermite et de Gautier Sans-Avoir, pauvre gentilhomme bourguignon, composée de bandes indisciplinées et dénuées de tout, est taillée en pièces à la bataille de Nicée, tandis que celle du duc de Basse-Lorraine Godefroy de Bouillon, formée de gens aguerris et pourvus en armes et approvisionnements, prend Nicée, Tarse, Antioche et Jérusalem.

Histoire de France
Moyen-Âge

1095

Urbain II préside le Concile de Clermont, qui décide de la Première Croisade.

Histoire de France
Moyen-Âge

1095

L’abbaye Saint-Pierre d’Hautvillers reçoit de Renaud, archevêque de Reims, des vignes situées à Sainte-Marie-à-Py, Ardigny, Aigny, Aÿ, Chouilly, Plivos, Cuis, Saint-Julien-de-Pierry et Cumières.

Histoire des Vins de Champagne
Moyen-Âge

1089

La mort de Thibaud Ier, comte de Blois-Champagne, est suivie d’un nouveau partage.

Les comtés de Blois, Chartres, Châteaudun et Meaux sont attribués à l’aîné de ses fils, Etienne ; les terres champenoises vont, tout d’abord, à son second fils Eudes III, puis à son troisième fils Hugues Ier qui les gouverne de 1093 à 1125, date à laquelle il abdique en faveur de son neveu Thibaud II.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

1088

Odon (Eudes) de Lagery est élu pape et prend le nom d’Urbain II.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

1087

La charte de fondation du prieuré Saint-Thibaut de Château-Porcien signale des pieds de vigne près de la résidence du comte Roger de Porcien.

Histoire des Vins de Champagne
Moyen-Âge

1077

(Saint) Bruno, écolâtre (directeur d’école) et chancelier de l’église de Reims.

Le comté de Bar-sur-Aube est momentanément rattaché aux possessions de Thibaud Ier, par suite de son mariage, en secondes noces, avec Adélaïde (ou Alix), soeur de Raoul III de Valois.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

Troisième quart du XIe siècle

Les moines de l’abbaye haut-marnaise de Montier-en-Der obtiennent du comte de Blois-Champagne Thibaud Ier de ne pas payer la taxe de transit sur le vin qu’ils ramènent pour leur propre consommation de leur vignoble de Vauciennes, près d’Épernay.

Histoire des Vins de Champagne
Moyen-Âge

1075

Fondation du monastère de Molesmes.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

1075

Début de la Querelle des Investitures avec les Dictatus papae de Grégoire VII, qui affirment l’universalité du souverain pontife et sa supériorité sur l’empereur d’Allemagne.

Le Synode de Rome interdit à Henri IV, empereur d’Allemagne, de consacrer les pouvoirs temporels et spirituels des abbés et des évêques. En réponse, le Concile de Worms proclame la déchéance de Grégoire VII.

Histoire de France
Moyen-Âge

1075

La Querelle des Investitures a des échos en Champagne, où elle provoque même un assez grave conflit entre Grégoire VII et l’archevêque de Reims, Manassès Ier, qui résiste au parti ultramontain. Destitué par Philippe Ier sur injonction papale, il menace de résister par les armes, avant de se soumettre et d’être rétabli dans ses fonctions et prérogatives.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

1073

Ebles de Roucy participe à la reconquête espagnole.

Histoire de la Champagne
Moyen-Âge

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 17 |