UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 12 |


1765

Pierre-Joseph Dubois se lance dans le négoce en vins de Champagne en achetant à Reims, impasse des Deux-Anges, en association avec un autre marchand de vin, Jean-Baptiste Dussaulois, deux bâtiments au cœur de la ville, l’un rue des Tapissiers, l’autre rue des Elus.

Un double de lettre gardé aux Archives municipales de Reims indique déjà l’excellence, le sérieux et le caractère florissant du négoce en vins de Champagne, fondé huit ans plus tôt par Théodore Vander Veken.

Histoire des Vins de Champagne
Siècle des Lumières

Mai 1764 - septembre 1770

Les « Affaires de Bretagne » : grave conflit entre le Parlement de Rennes, mené par son procureur général Louis de La Chalotais, et la monarchie, représentée par le duc d’Aiguillon, gouverneur de la province, à propos de problèmes financiers, qui entraîne la démission du Parlement, l’arrestation, l’incarcération et l’exil de Louis de La Chalotais, la mise en accusation et la relaxe du duc d’Aiguillon devant la Cour des Pairs.

Le Parlement de Rennes réplique en excluant le duc de la pairie, Louis XV s’y oppose et le chancelier Maupeou prend un édit de discipline contre les parlementaires qui protestent, avant d’être exilés et leurs charges confisquées.

Plusieurs Parlements de province en profitent pour manifester leur mécontentement contre l’arbitraire du pouvoir royal. Louis XV se voit obligé de leur rappeler qu’il est seul maître du pouvoir législatif : « L’ordre public tout entier émane de moi. ».

Histoire de France
Siècle des Lumières

14 mars 1764

Les premiers flacons de champagne Ruinart rosé sont expédiés en Allemagne. La Maison Ruinart crée le premier champagne rosé de macération connu à ce jour. Cette même année, Claude Ruinart intègre la Maison de commerce de son père qui devient Ruinart Père Fils.

Histoire des Vins de Champagne
Siècle des Lumières

1764

L’architecte Jacques Germain Soufflot commence l’édification de l’église Sainte-Geneviève (futur Panthéon) à Paris.

Histoire de France
Siècle des Lumières

1763

Naissance, à Sompuis, paroisse janséniste modèle, de Pierre-Paul Royer-Collard, orateur politique et philosophe spiritualiste, chef des Doctrinaires.

Histoire de la Champagne
Siècle des Lumières

1763

La qualité des vins rouges tranquilles de Champagne va en croissant, à tel point que dans le Spectacle de la Nature ou Entretiens sur les particularités de l’histoire naturelle qui ont paru les plus propres à rendre les jeunes gens curieux et à leur former l’esprit, l’abbé Pluche fait dire à un de ses personnages qu’ « un vin de Champagne tel que celui de Silleri réunit toute la vigueur du vin de Bourgogne avec un agrément qu’on ne trouve nulle part ailleurs. En fait de vin, comme en fait d’esprit, l’union de la solidité et de la délicatesse est le comble de la perfection ».

Histoire des Vins de Champagne
Siècle des Lumières

10 mars 1762

Accusé de l’assassinat de son fils, le protestant toulousain Jean Calas, est exécuté au terme d’un procès bâclé commencé l’année précédente.

Voltaire s’empare de cette affaire pour obtenir la réhabilitation de Jean Calas qu’il juge innocent et publie l’année suivante son Traité de la tolérance. Il obtient gain de cause en 1765.

Histoire de France
Siècle des Lumières

1762

A Londres, les vins mousseux de Champagne coûtent 8 livres la bouteille contre 6 pour le Bourgogne, 5 pour le Bordeaux et 2 pour le Porto et le Sherry.

Histoire des Vins de Champagne
Siècle des Lumières

1761

Signature du « Pacte de famille » : le duc de Choiseul, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, réussit à allier dans un traité d’assistance mutuelle tous les Bourbons régnant en Europe : France, Espagne, Naples et Parme.

Histoire de France
Siècle des Lumières

1760 - 1792

Claude-Louis-Nicolas Moët succède à son père à la tête de la maison Moët. Il y poursuit l’œuvre entreprise, fortifie les ventes de ses vins vers les marchés belge et allemand, les élargit vers l’Espagne, la Pologne et la Russie et prend l’initiative novatrice d’envoyer des échantillons un peu partout de l’autre côté de la Manche, ce qui prouve son esprit pratique, son ouverture commerciale et déjà un certain sens de la promotion.

Histoire des Vins de Champagne
Siècle des Lumières

1760

Peu à peu, le fil de fer ou de laiton double la
ficelle à trois fils dans le bouchage des bouteilles.

On notera que le ficelage n’indique pas nécessairement que le vin est mousseux, car il s’emploie aussi pour les vins tranquilles.

Conseiller-échevin de la ville de Reims, capitaine de la milice bourgeoise, propriétaire d’un important vignoble à Cumières et négociant en vins de Champagne, François Delamotte fonde dans la cité des Sacres une société éponyme, appelée à devenir la maison Delamotte Père et Fils en 1786, Louis Delamotte Père et Fils en 1828, Lanson et Cie en 1837, Lanson Père et Fils en 1856.

Histoire des Vins de Champagne
Siècle des Lumières

1759

Naissance, à Arcis-sur-Aube, du futur tribun du peuple Georges Jacques Danton, fondateur du Club des Cordeliers (1789) et ministre de la Justice (1792).

Histoire de la Champagne
Siècle des Lumières

9 novembre 1757

Fondation de la Compagnie des mines d’Anzin, société par actions.

Histoire de France
Siècle des Lumières

5 janvier 1757

Attentat de Robert François Damiens, un déséquilibré, contre Louis XV.

Histoire de France
Siècle des Lumières

1757

L’abbé de l’Attaignant, chanoine de la cathédrale de Reims de 1740 à 1756, bel esprit, familier de la Cour de Versailles, dédie cet impromptu grivois à Mme de Blagny « sur une bouteille de vin de Champagne, dont le bouchon avoit sauté entre ses mains » :

« Vois ce nectar charmant
Sauter sous ces beaux doigts, et partir à l’instant ;
Je crois bien que l’Amour en feroit tout autant
 ».

Qualifié de « fabricant de champagne mousseux » par un document figurant aux Archives municipales de Reims, Théodore Vander Veken crée dans la cité des sacres une société éponyme, appelée à devenir en 1903 la maison Abelé - Vander Veken.

Histoire des Vins de Champagne
Siècle des Lumières

1756 - 1763

Guerre de Sept Ans, motivée par la politique expansionniste que mène Frédéric II le Grand de Prusse au détriment de l’Autriche et induite par la prospérité de la marine marchande française, ainsi que par les succès de Dupleix et de La Bourdonnais en Inde, au détriment des intérêts commerciaux de l’Angleterre.

Deux groupes d’Etats s’affrontent : France, Autriche, Russie, Saxe, Suède et Espagne contre Angleterre, Prusse et Hanovre.

Les principaux faits de cette guerre sont : la prise de la citadelle de Port-Mahon dans l’île de Minorque, les victoires de Hastembreck et Closter Seven, les défaites de Rosbach, Crevelt et Minden, la victoire de Bergen, l’incendie de Cherbourg, le débarquement anglais dans la baie de Saint-Brieuc et la victoire de Saint-Cast, la défaite devant Québec et la victoire de Clostercamp.

Au Traité de Paris, la France perd l’Acadie, le Canada, le golfe du Saint-Laurent, plusieurs des Antilles, le Sénégal et presque toutes ses possessions de l’Inde au profit de l’Angleterre. La Louisiane est rétrocédée à l’Espagne en échange de la Floride.

Histoire de France
Siècle des Lumières

1756

Reims s’embellit particulièrement avec le début des travaux de la Place Royale sur les plans de l’ingénieur Legendre. Au milieu du vaste rectangle entouré de constructions imposantes, on élève une statue de Louis XV due à Pigalle. Un jardinier rémois, Jean le Roux, trace les allées du Cours Royal dit aussi « Cour Lepelletier ».

Histoire de la Champagne
Siècle des Lumières

1755

Naissance, à Dricourt, de Jean Corvisart, professeur à l’École de Médecine et médecin préféré de Napoléon Ier.

Histoire de la Champagne
Siècle des Lumières

1755

L’Angleterre voit apparaître les premiers verres coniques d’une hauteur plus importante que les verres habituels, désignés sur les factures des fabricants comme « verres à champagne », puis, dès 1773 comme « flûtes à champagne », et comportant une jambe plus ou moins allongée et parfois creuse.

Dans sa préface de La Cuisine au vin de Champagne éditée par le Comité interprofessionnel du vin de Champagne en 1974, François Bonal insiste sur le rôle historique joué par le vin de Champagne dans la gastronomie française et internationale au XVIIIème siècle.

« Dès le XVIIIème siècle, il est considéré comme le vin le plus apte, sinon le seul, à convenir à la cuisine, royale aussi bien que bourgeoise. Qu’il nous suffise de constater que dans Les Soupers de la Cour […], paru en 1755, le vin de Cham pagne est choisi pour 20 des 22 recettes comportant dans leur titre le mot « vin », tandis qu’il est utilisé dans 67 des 352 recettes de viande de boucherie, dans 75 des 266 recettes de poissons et même dans 25 des 84 recettes de sauce. Les cuisiniers de la Cour n’utilisant bien entendu que le nec plus ultra de l’époque, ceci est bien la preuve de la notoriété du vin de Champagne au XVIIIème siècle et de ses qualités gastronomiques. »

Histoire des Vins de Champagne
Siècle des Lumières

31 mars 1754

Claude Moët expédie des vins mousseux de Champagne à « l’Isle française de la Martinique ».

Histoire des Vins de Champagne
Siècle des Lumières

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 12 |