UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 18 |


27 février 1814

Le corps expéditionnaire anglais, sous les ordres du duc de Wellington, venu d’Espagne, bat des troupes françaises commandées par le maréchal Soult, à Orthez.

Histoire de France
Révolution

18 février 1814

Victoire de Napoléon Ier à Montereau sur l’armée de Bohême commandée par le prince autrichien von Schwarzenberg.

Histoire de France
Révolution

14 février 1814

Le général prussien Yorck occupe Reims : 15.000 soldats campent devant la cathédrale. Jacques-Quentin Tronsson-Lecomte, négociant en tissus et ancien maire, constitue alors, avec Florent Andrieux, négociant en vins, et un autre notable du nom de Mitteau, un Comité central temporaire pour composer avec l’occupant.

Histoire de la Champagne
Révolution

12 février 1814

Lors de la première occupation d’Épernay, Jean-Rémy Moët reçoit les Alliés en tant que maire de la ville, et « sa noble conduite lui vaut la protection des princes alliés et, plus tard, la royale commande de Louis XVIII ».

Dans les jardins de la maison Moët & Chandon, on montre encore aujourd’hui un imposant sophora sous les branches duquel se sont réunis : « L’empereur d’Autriche François II, le tsar de toutes les Russies Alexandre Ier, le grand-duc Nicolas (futur tsar), le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III, le tout jeune prince héritier de Prusse (qui deviendra cinquante-sept ans plus tard l’empereur d’Allemagne Guillaume Ier ), le prince Guillaume d’Orange (futur roi de Hollande), le prince de Metternich- Winneburg et le duc de Wellington », pour boire une pinte de champagne.

Histoire des Vins de Champagne
Révolution

10 - 14 février 1814

Entraînant des troupes épuisées, mal nourries, diminuées par les désertions, Napoléon Ier livre à l’armée de Silésie les fulgurants combats de Champaubert, Montmirail, Château-Thierry et Vauchamps, obligeant le général prussien von Blücher à se replier sur Châlons-sur-Marne et Vitry-le-François.

Histoire de la Champagne
Révolution

1er février 1814

Défaite de Napoléon Ier à La Rothière sur les armées de Silésie et de Bohême réunies sous les commandements du général prussien von Blücher et du prince autrichien von Schwarzenberg.

Histoire de la Champagne
Révolution

26 janvier 1814

Victoire de Napoléon Ier à Brienne sur l’armée de Silésie, commandée par le général prussien von Blücher.

Histoire de la Champagne
Révolution

1er janvier - 30 mars 1814

Campagne de France, contre les armées alliées qui envahissent le pays.

Histoire de France
Révolution

1814

Fondation de la maison Georges Duminy, dont seule la marque subsiste, propriété depuis 1936 de la maison Ayala et Cie.

Sur la carte du restaurant des Frères Provençaux, le Château-Lafite est à 7 francs, le Chambertin à 6 francs, à égalité avec le vin mousseux de Champagne.

Dans son Histoire de la ville d’Épernay, depuis sa fondation jusqu’à nos jours, publiée en 1868, Victor Fiévet rapporte que :

« Les étrangers, en passant à Épernay, avaient apprécié nos vins de Champagne, et y avaient, par conséquent, pris goût ; avant de quitter nos coteaux, ils en achetèrent qu’ils firent adresser à leur destination ce qui donna une grande vogue à nos vins blancs mousseux dont l’exportation a centuplé depuis cette époque. »

Dans sa Notice sur la Maison Moët & Chandon d’Épernay, Raphaël Bonnedame relate l’anecdote suivante :

« Lorsque […] les allés repassèrent à Épernay, ils se souvinrent du vin de Champagne qu’ils n’avaient pas eu le temps de déguster à loisir, et livrèrent un combat d’un nouveau genre à ce produit nouveau, qui succomba.

« Les caves de M. Moët rapidement vidées, ce dernier en prit philosophiquement son parti.

« Tous ces officiers qui me ruinent aujourd’hui, répondait-il à ceux qui le plaignaient, feront ma fortune demain. Je me fais de tous ceux qui boivent mon vin, autant de voyageurs qui en rentrant dans leur pays feront l’article pour ma Maison. »

Louis Bohne demande à Madame Clicquot de « faire imprimer ou graver une jolie vignette », pour habiller des bouteilles de Bouzy rouge, ce qui constitue probablement une des toutes premières étiquettes utilisées en Champagne.

L’ancre marine n’est plus la seune marque à feu utilisée par Madame Clicquot. En raison du succès remporté cette année-la par les vins de 1811, Louis Bohne suggère que certains bouchons soient gravés d’une étoile « qui rappelle l’influence bienfaisante de la Comète » et « pendant que vous aurez d’aussi bons vins, cette marque flatte tout le monde ».

Histoire des Vins de Champagne
Révolution

1er décembre 1813

A la suite de la défaite des forces françaises à Leipzig, les Pays-Bas, annexés à l’Empire français, se soulèvent. Guillaume Ier d’Orange-Nassau, fils de Guillaume V, stathouder détrôné, devient roi.

Histoire de France
Révolution

4 novembre 1813

La Confédération du Rhin cesse d’exister.

Histoire de France
Révolution

30 octobre 1813 - novembre 1819

Pierre Nicolas Jouët ouvre un nouveau registre de copie de lettres, dans lequel apparaît la mention d’un nouvel associé, Claude Charles Gabriel Bigault de Cazanove, issu d’une famille de maîtres-verriers de l’Argonne, installée au « Four de Paris » à quelques kilomètres à l’Est de Sainte-Menehould.

Six années durant, ils se partagent les responsabilités et les bénéfices au sein de la société Perrier-Jouët et de Cazanove, avant de poursuivre séparément leur histoire.

Histoire des Vins de Champagne
Révolution

16 - 19 octobre 1813

La défaite de Leipzig ou « bataille des Nations » contraint Napoléon Ier à évacuer l’Allemagne et à se replier derrière le Rhin.

Histoire de France
Révolution

8 octobre 1813

Invasion de l’Aquitaine par des troupes anglaises.

Histoire de France
Révolution

15 août 1813

L’Autriche déclare la guerre à la France et, avec l’Angleterre, la Russie, la Prusse et
la Suède forme la Sixième Coalition.

Histoire de France
Révolution

Juillet 1813

Pierre Nicolas Perrier et Rose Adelaïde Jouet achètent ensemble, pour la somme de 15.000 francs, à Antoine Delacroix, avocat à Épernay, et à son épouse Valentine Moreau « une maison située à Épernay rue du Fauxbourg de la Folie ».

Une porte cochère donne sur une grande cour, bordée à droite par des celliers et une place pour empailler, « dans laquelle […] est l’entrée de la cave qui règne sous le bâtiment », à gauche, par un pavillon « consistant au rez-de-chaussée en une petite salle à manger, cabinet sur la rue, escalier pour monter aux appartements, cuisine, remise et écurie, chambres, cabinets et greniers ». L’immeuble comprend un grand jardin.

L’ensemble bâtiments et terrains est devenu le 24, avenue de Champagne, où l’entrée des caves de la maison se trouve encore aujourd’hui. Un grand cellier et de nouvelles caves seront bâtis dans une partie du jardin à partir de 1837.

Histoire des Vins de Champagne
Révolution

21 juin - 11 décembre 1813

Poursuite de la Guerre de l’Indépendance en Espagne : les troupes françaises sont une nouvelle fois vaincues à Vittoria par le corps expéditionnaire anglais mené par le duc de Wellington, et évacuent progressivement le pays.

Dans le conflit de la péninsule ibérique, les pertes de Napoléon Ier dépassent les 300.000 hommes. Le Traité de Valençay rétablit Ferdinand VII sur le trône espagnol.

Histoire de France
Révolution

25 février 1813

En reconnaissance de la qualité de son accueil, la Ville d’Épernay se voit récompensée par un décret impérial lui octroyant de nouvelles armoiries, «  […] qui sont de gueules, chargées en abîme d’une main dextre de carnation pressant grappe de raisin en or, accompagnée en chef de deux roses d’argent, et en pointe d’une lampe antique du même ; d’une rose de gueules franc quartier des villes de troisième classe qui est senestre de gueules à une N d’argent surmontée d’une étoile rayonnant de même… »

Histoire de la Champagne
Révolution

Février - mai 1813

L’échec de la Grande Armée en Russie provoque contre Napoléon Ier une levée de boucliers en Europe. Les troupes russes occupent Varsovie, puis Hambourg et Dresde, tandis que la Prusse déclare la guerre à la France qui, en Saxe, remporte les victoires de Lutzen, Bautzen et Dresde.

Histoire de France
Révolution

1813

Dans le Manuel du sommelier, ou instruction pratique sur la manière de soigner les vins, André Jullien décrit comme suit l’ensemble des opérations de remuage et de dégorgement :

« On tient la bouteille par le col, d’abord dans une position horizontale, on la fait osciller sur elle-même jusqu’à ce que le dépôt soit détaché et rassemblé en une seule masse, au milieu de la cavité inférieure ; on continue le même mouvement en inclinant la bouteille pour rapprocher le dépôt du col ; ensuite on place cette bouteille dans l’un des trous d’une planche percée, de manière qu’elle conserve l’inclinaison qu’on lui a donnée en la faisant osciller. On prend une seconde bouteille qu’on traite de la même manière ; chaque ouvrier continue ordinairement cette opération sur cent bouteilles. Lorsque la planche est couverte, on reprend la première bouteille, on la fait osciller de nouveau en l’inclinant davantage, et on la remet sur la planche toujours dans la même inclinaison. Après avoir fait osciller de même les autres bouteilles, on les reprend une troisième fois pour les agiter encore ; mais à cette dernière manipulation le dépôt doit être descendu dans le col de la bouteille, qu’on place tout-à-fait renversée sur la planche. On laisse reposer ainsi le vin pendant quelques jours, jusqu’à ce que le dépôt soit bien réuni et fixé sur le bouchon ; alors on débouche la bouteille sans la retourner, et le vin qui s’élance aussitôt au-dehors chasse devant lui le dépôt. On ne laisse sortir ainsi que le moins possible de liquide ; on retourne la bouteille et on la bouche ».

Histoire des Vins de Champagne
Révolution

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 18 |