UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 21 |


22 mars 1864

Théophile Roederer, associé à Gustave et Léon Bousigues (dits Bley), fonde avenue de Châlons à Reims la société en nom collectif «  Théophile Roederer et Cie », ayant pour objet l’élaboration et la commercialisation de vins de Champagne, appelée à être cédée à la maison Louis Roederer, le 28 février 1904, les deux affaires restant cependant distinctes.

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

23 février 1864

Sur la Carte du Tendre, mise à jour par Pierre Véron pour le Charivari du jour, on voit qu’ « aux pieds de la montagne de truffes passe la rivière de champagne, célèbre pour ses accidents, car on ne saurait calculer le nombre de gens de bon sens qui s’y sont noyés ».

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

Janvier - février 1864

Les oppositions au régime impérial grandissent.

Sortie renforcée des élections de mai 1963 au Corps législatif, l’opposition parlementaire s’organise. Adolphe Thiers prononce devant l’Assemblée un discours virulent sur les « libertés nécessaires » (libertés individuelles, de la presse, des élections, droit d’interpellation et responsabilité des ministres).

Un « Tiers Parti » se dessine, rassemblant des bonapartistes modérés favorables à une limitation des pouvoirs de l’Empereur.

L’opposition ouvrière se fait entendre également par le Manifeste des Soixante, inspiré par Tolain, qui proclame que les ouvriers forment « une classe spéciale de citoyens ayant besoin d’une représentation directe ».

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

1864

Après avoir créé à Saumur une maison de négoce en vins mousseux de Loire, Alfred Gratien fonde à Épernay une affaire de même nature intéressant les vins de Champagne, jetant ainsi les bases de la maison éponyme.

Voyage de Charles Camille Heidsieck en Russie.

Après soixante heures de chemin de fer pour rejoindre Saint-Pétersbourg, le négociant rémois trouve immédiatement un agent sur place et, grâce à lui, pénètre partout. Il est fasciné par l’étalage du luxe ambiant, les palais somptueux, la vie facile des autochtones « qui s’amusent toute l’année », et la capacité de boire propre aux Russes.

De Saint-Pétersbourg, il va passer quelques jours à Moscou, où il a la fierté d’y entendre évoquer le nom de son père qui, cinquante-trois ans plus tôt, conquérait sa place sur le marché du vin de Champagne.

Joseph de Venoge crée deux cuvées spéciales en l’honneur de sa clientèle aristocratique : le «  Vin des Princes », servi dans un flacon en forme de carafe, et le « Rosé Princesse », qui ont depuis participé à la renommée de la maison. Il va même jusqu’à fonder la Confrèrie des Princes de Venoge, dont les chapitres, de Manchester à Anvers, réunissent les amateurs du monde entier, qui partagent les mêmes valeurs communes : amour de la vie, de la bonne chère et des vins fins...

Histoire de France
Restauration

1863 - 1872

Il y définit la Champagne (avec un « C » majuscule) comme « une Province de France qui produit un vin blanc et mousseux très renommé. »

Il y définit ensuite le champagne (avec un « c » minuscule) comme « le vin de la Champagne ». Et il précise : « Le champagne est un vin factice qui s’est fait d’abord avec le vin de la Champagne, plus propre en raison de sa légèreté d’être travaillé de la sorte, mais qui a été imité en Bourgogne et ailleurs ».

Sous la plume d’un homme sans doute encore plus attaché à la précision étymologique des mots qu’aux plaisirs de la table, le terme « factice » signifie « produit par l’art » et non pas, bien entendu, « trompeur ». En peu de mots, l’encyclopédiste du langage du XIXème siècle a tout dit.

Le champagne est un vin plus qu’un autre travaillé. Le bouquet de ses cuvées implique des assemblages ; il doit pour pétiller recevoir une larme de liqueur et fermenter en bouteille ; et pour être parfaitement limpide, il doit subir des manipulations délicates. Or, toutes ces opérations ont été empiriquement mises au point par de savants « écologistes » d’une espèce disparue qui entendaient certes assagir la nature capricieuse et souveraine, mais en fin de compte la servaient avec respect et humilité. Confiées à d’autres mains, ces opérations peuvent devenir autant d’occasions de forcer la nature, de l’asservir, de la réduire à n’être qu’un moyen de lucre.

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

1863 - 1872

Emile Littré entreprend la publication de son Dictionnaire de la langue française.

Histoire de France
Restauration

18 octobre 1863 - 16 juillet 1869

Ministère d’Eugène Rouher.

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

Juillet 1863

Le Traité d’Oudong établit le protectorat de la France sur le Cambodge.

Histoire de France
Restauration

23 juin - 17 octobre 1863

Ministère d’Augustin Billault.

Histoire de France
Restauration

31 mai 1863

Les élections au Corps législatif assurent 5.308.000 voix aux candidatures officielles et 251 élus, contre 1.954.000 voix aux candidatures de l’ « Union libérale d’opposition » et 32 élus (15 royalistes et 17 républicains).

Histoire de France
Restauration

17 avril 1863

Amateur de vins mousseux de Champagne, Napoléon III l’est tout particulièrement des vins de la maison Louis Roederer, grâce à l’initiative de l’adjudant général du Palais des Tuileries, le général Rolin. Sur les conseils de son entourage, celui-ci s’adresse personnellement à Louis Roederer pour passer commande :

« Monsieur, « Plusieurs personnes m’ont beaucoup vanté les produits de votre maison, et m’ont donné ainsi le désir de les voir figurer sur la table de l’Empereur. En conséquence, j’ai l’honneur de vous prier de m’adresser immédiatement, comme échantillon, un panier de vingt-cinq bouteilles de votre meilleur vin de Champagne. Eu égard à la destination du vin, je ne doute pas que vous choisissiez la meilleure qualité ! »

Histoire de France
Restauration

6 février 1863

Lettre de Napoléon III proclamant l’Algérie « royaume arabe » et demandant que soit assurée l’égalité parfaite des Algériens et des Européens.

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

1863

Napoléon III visite les caves de la maison Jacquesson et Fils et fait à cette occasion Adolphe Jacquesson, chevalier de la Légion d’Honneur.

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

1863

Victor Duruy, ministre de l’Instruction publique, développe l’enseignement public laïc, y compris celui des filles ; rétablit la philosophie, supprimée en 1852, dans l’enseignement secondaire ; introduit l’étude de l’histoire contemporaine ; crée l’enseignement d’Etat pour jeunes filles et l’École des Hautes Etudes.

Fondation à Lyon, par le financier Henri Germain, du Crédit Lyonnais, banque locale de dépôts, sollicitant l’épargne modeste (avant de devenir banque d’affaires à partir de 1870).

Achèvement de la voie ferrée Valenciennes-Thionville.

Histoire de France
Restauration

1862 - 1863, 1863 - 1869 et 1869 - 1870

Mathieu Edouard Werlé est élu et réélu député de la Marne.

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

23 août 1862

Dans l’Illustration du jour, on lit que « les vins rouges de Bouzy, d’Aï, d’Épernay et de Reims n’existent plus que dans quelques caves d’amateurs, ainsi qu’il advient de vieux volumes rares relégués dans une bibliothèque ».

Evoquant l’activité des négociants champenois, un journaliste du même journal cite en modèle la maison Joseph Perrier Fils et Cie, précisant « qu’on la considère comme une des plus intéressantes de Champagne ».

Histoire de France
Restauration

2 août 1862

L’Illustration du jour publie un article intitulé « Ouverture du Tir de Franfort », qu’illustre une gravure sur laquelle figurent en grosses lettres sur un fourgon hippomobile les indications suivantes : « P.A. Mumm Francfort - Wein Lieferung - G.H. Mumm et Cie Reims - Champagne - Dépôt boulevard des Italiens, 50 - Paris ».

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

5 juin 1862

Par le Traité de Saïgon, la France annexe la basse-Cochinchine.

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

1862

Le tarif de la maison Moët & Chandon s’étale de 3,75 à 5,50 francs, selon la qualité des vins.

La maison Moët & Chandon adresse à ses clients un prix courant qui précise que le vin « Crémant d’Ay ne peut être obtenu que dans les meilleurs crus et dans les années tout-à-fait remarquables » ; il est offert à la vente en blanc et en rosé et vaut 25 % de plus que les autres qualités.

Sur un prix courant de la maison Moët & Chandon établi pour la Belgique, on lit que « la règle de la maison est d’expédier les vins avec les bouchons goudronnés, et les bouteilles sans étiquettes ; ceux des commettants qui désirent des feuilles d’étain et des étiquettes doivent en faire mention dans leurs commandes ».

Histoire de France
Restauration

1861 - 1862

Crise dans le textile rémois.

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 21 |