UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | ... | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | ... | 28 |


4 novembre 1882

A l’initiative des dirigeants des maisons Heidsieck et Cie, Giesler et Cie et G.H.Mumm et Cie, est constitué à Reims le Syndicat du Commerce des vins de Champagne, dont l’existence officielle sera reconnue par la loi du 21 mars 1884 autorisant la création des syndicats professionnels.

Selon ses statuts, il a pour but « de protéger, tant en France qu’à l’étranger, le commerce des vins mousseux de Champagne, de défendre les intérêts généraux de ce commerce en France dans l’examen des questions d’octroi, de régie, de tarifs, de transports, de propriété industrielle, c’est-à-dire de marques, noms de commerce, lieux d’origine, etc., […] à l’étranger dans l’examen des questions de tarifs internationaux, de douane, de propriété industrielle, de contrefaçons tant de marques que de produits, et de toutes autres fraudes… ».

Les maisons présentes à la réunion fondatrice présidée par Florens Walbaum, assisté d’Edouard Werlé, sont : Charles Arnould de Heidelberger, Barnett et Fils, Veuve Binet Fils et Cie, E. Bourgeois, Burchard Delbeck et Cie, Gondelle et Cie, Veuve Henry Goulet et Fils, Charles Heidsieck, Henriot et Cie, Ernest Irroy et Cie, Krug et Cie, Lanson Père et Fils, G.H. Mumm et Cie, Veuve Pommery Fils et Cie, Werlé et Cie, Ayala et Cie, Renaudin Bollinger et Cie, Deutz et Geldermann, Alfred de Montebello et Cie, Chandon et Cie, Pol Roger et Cie, Charles de Cazanove, Giesler et Cie, Lecureux et Cie, G. Loche, Fréminet et Fils, Heidsieck et Cie,

A la fin de l’année, 54 maisons figurent au nombre des adhérents du Syndicat du commerce des vins de Champagne.

Histoire des Vins de Champagne
République

Octobre - novembre 1882

Le 5ème Congrès national du Parti Ouvrier socialiste français se tient à Reims.

Histoire de France
République

12 mai 1882

Paul Déroulède fonde la Ligue des Patriotes (nationaliste et antirépublicaine).

Histoire de la Champagne
République

30 janvier - 29 juillet 1882

Deuxième ministère de Charles Louis de Saulses de Freycinet.

Histoire de France
République

20 janvier 1882

Krach de l’Union Générale de Paris, dont les fondateurs catholiques voulaient rivaliser avec les banques protestantes et juives.

Histoire de France
République

1882

Léonie Olry-Roederer associe son fils aîné, Louis-Victor Olry, au Conseil de direction de la maison Louis Roederer.

Première apparition du mildiou en Champagne.

La maison G.H. Mumm et Cie achète 7 ha 60 dans la Côte des Blancs, sur la commune de Cramant.

Dans La Vigne, voyage autour des vins de France, Bertall écrit que si les maisons de champagne « se partagent pour ainsi dire les faveurs des cinq parties du monde la spécialité de Mumm est l’Amérique entière », ce qui inclut apparemment le Canada.

La quantité de sucre ajoutée dans une bouteille de vin mousseux de Champagne varie considérablement selon sa destination.

Selon Henry Vizetelly, dans A History of champagne with notes on the other sparkling wines of France, les dosages sont les suivants : 2 à 6 % pour les Britanniques, soit de 22 à 66 g de sucre par bouteille, c’est le « goût anglais » ; 10 à 15 % pour les Américains, soit 110 à 165 g, c’est le « goût américain » ; 15 à 18 % pour les Français et les Allemands, soit 165 à 200 g, c’est le « goût français » ; jusqu’à 25 à 30 % pour les Russes, soit 275 g à 330 g, c’est le « goût russe », autrement dit un véritable sirop, la liqueur d’expédition constituant le tiers du volume de la bouteille.

Les compagnies ferroviaires et maritimes ont leur marque de vins mousseux de Champagne attitrée.

Krug et Cie, par exemple, leur fournit des vins étiquetés « Cunard Line » ou « Panama Railway ».

Le « Louis Roederer frappé » figure au menu de l’Orient Express.

Histoire des Vins de Champagne
République

1882

Création du quotidien le Matin.

Histoire de France
République

1882

De splendides fêtes sont données à Reims en l’honneur de la Béatification du pape Urbain II, né à Lagery, promoteur de la Ière Croisade.

Histoire de France
République

1881 - 1930

Ferdinand Théodore Kunkelmann succède à Jacques Charles Théodore Kunkelmann son père, à la tête de la maison Kunkelmann et Cie, et continue d’en développer les activités, malgré les dégâts provoqués par la Première Guerre mondiale.

Histoire des Vins de Champagne
République

1881 - 1900

En vingt ans, l’Afrique noire passe sous la domination de l’Europe.

Les principaux faits de l’expansionnisme français sont : la soumission de la côte guinéenne ; l’expansion développée du Sénégal au Niger, du Niger au Congo, du Congo au Tchad ; l’occupation des oasis du Sud algérien ; le contrôle de la Mauritanie et des régions tchadiennes ; l’annexion de Madagascar et de Djibouti ; la forte résistance manifestée par les empires d’Ahmadou (entre Sénégal et Niger), de Samory (au Soudan), de Béhanzin (au Dahomey) et de Rabah (au Tchad).

Histoire des Vins de Champagne
République

1881 - 1890

Madame Pommery mène une politique raisonnée d’achats de parcelles de vignes dans les « grands crus » de Verzenay, Bouzy et Aÿ, car le vignoble, c’est d’abord et avant tout la matière première indispensable et à terme l’indépendance d’approvisionnements de sa maison.

A son décès, ce patchwork viticole représente 17,21 ha répartis en 221 parcelles, pour lesquelles il lui aura fallu intervenir dans 88 ventes et débourser la somme de 756.056 francs.
Cette heureuse politique d’acquisition est continuée par ses enfants et leur permet vingt ans après sa mort de posséder le plus beau domaine viticole de la Champagne. Toujours propriété de la maison à ce jour, il est exceptionnel : 300 ha répartis dans les meilleurs crus de la Montagne de Reims et de la Côte des Blancs, tous sont des crus classés à 100 % comme : Aÿ-Champagne, Bouzy, Sillery, Mailly-Champagne, Verzenay pour le pinot noir ; Sillery, Avize et Cramant pour le chardonnay.

Histoire de France
République

1881 - 1888

Héritier de la maison Ruinart Père et Fils qu’il avait abondonnée à la gestion de son frère cadet Edgar plus d’un quart de siècle auparavant, Charles Ruinart de Brimont lui succède. Très vite, il s’assure la collaboration de son fils André, plus au fait des réalités du métier de négociant en vins de Champagne.

Histoire de la Champagne
République

14 novembre 1881 - 26 janvier 1882

Ministère de Léon Gambetta.

Inquiétant à la fois les radicaux et les milieux d’affaires, il devait être renversé sur la question de la révision partielle de la Constitution.

Histoire des Vins de Champagne
République

12 septembre 1881 - 15 avril 1887

Eugène Laurent achète neuf maisons à Tours-sur-Marne, acquiert des vignes sur les terroirs de Tours-sur-Marne, Bouzy et Ambonnay, fait creuser 800 m de caves, rénove les celliers, les magasins d’emballage, le laboratoire de dégustation et les bureaux de la maison de négoce héritée d’Alphonse Pierlot.

A son décès, l’inventaire des caves dressé par Me Albert Béthune fait ressortir : 1.435 pièces, 726.486 bouteilles, 22.636 demi-bouteilles, pour un montant de 1.487.076,30 francs ; le total matériel, vins et biens s’élevant à 1.908.698,32 francs.

Histoire des Vins de Champagne
République

11 septembre 1881

A sa mort, Alphonse Pierlot institue pour légataire universel son chef de caves, Eugène Laurent, héritier d’une longue lignée de vignerons, époux de Mathilde-Emilie Perrier.

Histoire de France
République

21 août et 4 septembre 1881

Réalisées au scrutin uninominal d’arrondis sement à deux tours, les élections à la Chambre des Députés voient une forte poussée à gauche, avec le succès des radicaux : 46 élus, et de l’Union républicaine de Léon Gambetta : 204 élus ; la gauche républicaine de Jules Ferry ne recueille que 168 élus et le centre gauche 39, tandis que la droite monarchiste s’effondre avec 46 élus bonapartistes et 42 royalistes (29,45 % d’abstentions).

Histoire des Vins de Champagne
République

29 juillet 1881

Vote d’une loi consacrant la liberté de la presse.

Histoire des Vins de Champagne
République

26 juillet 1881

Création de l’École normale supérieure de Sèvres, réservée aux jeunes filles.

Histoire de France
République

30 juin 1881

Adoption d’une loi consacrant la liberté de réunion.

Histoire de France
République

16 juin 1881

Vote de la loi Jules Ferry instituant la gratuité de l’enseignement primaire, rendu obligatoire et laïque par la loi du 29 mars 1882.

Histoire de France
République

| 1 | ... | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | ... | 28 |