UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | ... | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 |


1914

Les Usines du Rhône débute la commercialisa tion de l’aspirine.

Histoire de France
Années folles

1914

A la veille de la Première Guerre mondiale, la Fédération des Syndicats viticoles de la Champagne regroupe 121 syndicats locaux.

Désirant élaborer un champagne fin et bouqueté composé exclusivement de chardonnay, et en application du célèbre précepte selon lequel on n’est jamais mieux servi que par soi-même, Eugène-Aimé Salon crée au Mesnil-sur-Oger la maison de négoce en vins de Champagne A. Salon, avec l’aide son beau-frère, alors chef de caves dans une importante maison de négoce rémoise.

Pour éviter que la vague de germanophobie ambiante fasse chuter les ventes, René Lallier tente de faire disparaître les noms de « Deutz et Geldermann » des étiquettes de sa maison, au profit de « Deutz et Geldermann - Lallier successeur », puis de « Champagne Lallier - successeur de Deutz et Geldermann ».

Devant l’insuccès de la mesure, il revient à la marque initiale, mais en précisant sur la bouteille que les propriétaires sont des officiers français en service actif.

La maison G.H. Mumm et Cie possède 18 pressoirs répartis en 5 vendangeoirs : 5
à Verzenay et 4 à Verzy dans la Montagne de Reims, 2 à Aÿ dans la Vallée de la Marne, 5 à Cramant et 2 à Avize dans la Côte des Blancs.

Histoire des Vins de Champagne
Années folles

| 1 | ... | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 |