UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | ... | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | ... | 48 |


1er novembre 1954 - 18 mars 1962

La Guerre d’Algérie.

Les principaux faits du conflit sont : le débarquement des premiers appelés (4 mai 1955), la « journée des tomates » (6 février 1956), le détournement de l’avion et l’arrestation de quatre des chefs historiques du FLN : Ben Bella, Khider, Aït Ahmed et Boudiaf (22 octobre 1956), la bataille d’Alger (7 janvier - 25 septembre 1957), l’édification de la ligne Morice, le long de frontière algéro-tunisienne (juillet-septembre 1957), la destruction du village de Sakhiet Sidi Youssef (8 février 1958), la manifestation en faveur de l’Algérie française (26 avril 1958), la visite du général de Gaulle à Alger (4 juin 1958), l’offre faite au F.L.N. d’une « paix des Braves » (23 octobre 1958), le discours du général de Gaulle pour l’autodétermination de l’Algérie après la pacification (16 septembre 1959), la « semaine des barricades » à Alger (24 janvier - 1er février 1969), la tentative de putsch dirigée par les généraux Maurice Challe, Marie André Zeller, Edmond Jouhaud et Raoul Salan (21 - 26 avril 1961), la répression sanglante orchestrée par le préfet de police Maurice Papon à la manifestation non violente du F.L.N. à Paris (17 octobre 1961), la journée nationale pour l’indépendance en Algérie (1er novembre 1961), les incidents au métro Charonne à l’issue de la manifestation anti-O.A.S. (8 février 1962), la conclusion des Accords d’Evian (18 mars 1962), la « bataille de Bab-El-Oued » (23 mars 1962), la « chasse aux musulmans » de l’O.A.S. (1er - 15 avril 1962) et la proclamation de la République démocratique et populaire algérienne (8 juillet 1962).

Histoire de France
Temps Modernes

21 octobre 1954

Le gouvernement abandonne les comptoirs des Indes : Pondichéry, Yanaon, Mahé, Carical et Chandernagor.

Histoire de France
Temps Modernes

1er octobre 1954

Inauguration du Vitrail du Champagne, réalisé par le maître verrier rémois Jacques Simon avec le mécénat des professions du champagne, des amateurs du vin blond et des amis (français et étrangers) de la cathédrale de Reims, destiné à remplacé celui du bras sud du transept, détruit pendant la Ière Guerre mondiale.

Le vitrail se compose de trois lancettes de 10 m de hauteur surmontées de trois oculi de 2,40 m de diamètre, destinés à ménager une transition avec la rosace qui les surplombe et qui avait été remise en place en 1937.

Dans la fenêtre de gauche, les vignerons s’activent dans la vigne sous le regard de Saint-Vincent, leur patron. Au centre, ils entreprennent la vendange avant que ne commencent, à droite, les différentes phases de la vinification autour de Dom Pérignon, le populaire cellérier d’Hautvillers, et de saint Jean-Baptiste, patron des cavistes ; en bas les industries annexes (bouteilles, bouchons…) sont associées à l’alchimie des caves. Sur les marges, les outils des vignerons (au centre) et les églises de 44 villages champenois (à droite et à gauche) achèvent d’enraciner l’oeuvre d’art dans le terroir.

Mais du plan terrestre, en levant les yeux, on passe au plan divin : en haut à gauche, deux hommes peinent en portant la grappe de Canaan, image de la prospérité de la Terre promise et symbole du Christ suspendu à la croix, car Jésus est la grappe dont le sang a rempli le calice de l’Eglise ; le pressoir mys tique, précisément se trouve au centre : le Christ est broyé par la souffrance, à cause de nos péchés et son sang devient le vin du royaume éternel ; à droite, le miracle des Noces de Cana poursuit un symbolisme eucharistique déployé dans les trois oculi avec le pain et le vin entourant l’agneau immolé. L’homme offre désormais le sacrifice avec les fruits de son travail et son travail même est un sacrifice consenti pour continuer l’oeuvre de création.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

4 juillet 1954

Sur le circuit de Reims-Gueux, Juan Manuel Fangio remporte le 41ème Grand Prix de l’A.C.F., au volant d’une Mercedes/Maserati.

Le metteur en scène américain Henry Hathaway tourne les séquences de son film Racers.

Histoire de la Champagne
Temps Modernes

18 juin 1954 - 5 mars 1955

Ministère de Pierre Mendès France.

Histoire de France
Temps Modernes

26 avril - 21 juillet 1954

Destinée à régler le conflit indochinois, la Conférence de Genève, forte des délégués de 19 Etats, entérine l’indépendance du Laos, du Cambodge et du Viêt-Nam, qui est divisé en deux au niveau du 17ème parallèle : au nord, le Viêt-Nam communiste d’Hô Chi Minh, au sud, le Viêt-Nam pro-occidental de Ngô Dinh Diem.

Histoire de France
Temps Modernes

10 avril 1954

Adoption par l’Assemblée nationale de la loi instituant la T.V.A.

Histoire de France
Temps Modernes

13 mars - 7 mai 1954

Siège et chute du camp retranché de Diên Biên Phu, après une défense héroïque de 56 jours.

Histoire de France
Temps Modernes

11 mars 1954

Apôtre des chiffonniers et des sans-logis, fondateur des Amis d’Emmaüs, l’abbé Pierre lance en vibrant appel en faveur des mal logés, place du Boulingrin, à Reims.

Histoire de la Champagne
Temps Modernes

1er février 1954

Lancé à 12 h 45 sur les ondes de Radio Luxembourg, le vibrant appel de l’abbé Pierre à une «  insurrection de bonté » en faveur des sans-logis et des déshérités déclenche un formidable mouvement d’opinion.

Histoire de France
Temps Modernes

20 janvier - 28 février 1952

Le décret du 17 octobre 1952 définit les conditions à partir desquelles un vin d’A.O.C. « Champagne » peut porter l’indication du millésime.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

16 janvier 1954 - 21 décembre

Ministère de Pierre Mendès France.

Histoire de France
Temps Modernes

1954

Lancement de la poêle Téfal.

Création par André Essel et Max Théret d’un groupement d’achats, la Fédération nationale d’achat des cadres (F.N.A.C.).

Histoire de France
Temps Modernes

1954

La population recensée en Champagne se monte à 1.1136.000 habitants.

De l’oppidum gaulois à l’âge atomique, Reims est passée de 1.200 à 116.500 habitants.

Histoire de la Champagne
Temps Modernes

1954

Création de la maison J. De Telmont par André Lhopital. Devenu négociant-manipulant, il peut désormais procéder aux achats à la propriété des raisins nécessaires à l’élaboration des différentes cuvées de sa gamme, en complément de l’exploitation de son propre vignoble, ainsi qu’à l’augmentation du stock nécessaire à leur vieillissement.

Apparition des premiers tracteurs-enjambeurs fabriqués par la maison Bobart à Beaune.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

25 décembre 1953

Première greffe du rein à l’Hôpital Necker, à Paris.

Histoire de France
Temps Modernes

23 décembre 1953

René Coty est élu à la Présidence de la République par 477 voix contre 329 à Edmond Naegelen.

Histoire de France
Temps Modernes

13 novembre 1953

Robert Garroy, gardien du musée historique et lapidaire de l’ancienne abbaye Saint-Remi à Reims, découvre par hasard le remarquable cloître romano-gothique de la salle capitulaire.

Histoire de la Champagne
Temps Modernes

26 septembre 1953

Inauguration par Jacques Chastellain, ministre des Travaux publics, des Transports et du Tourisme, de la Route du Champagne, circuit touristique de 3 itinéraires (devenus 7) à travers la Champagne viticole créé par le Comité interprofessionnel du vin de Champagne, à l’usage des touristes étrangers aussi bien que français.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

22 juillet 1953

Pierre Poujade, papetier à Saint-Céré, lance son mouvement de défense des petits commerçants.

Histoire de France
Temps Modernes

| 1 | ... | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | ... | 48 |