UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :


11 au 13 décembre 2015

Du 11 au 13 décembre, les Maisons d’Epernay Perrier-Jouët, Pol Roger, Vranken Demoiselle, Boizel, de Venoge, de Castellane se parent de leurs Habits de lumière pour la 16ème édition de cette manifestation.

Histoire de la Champagne
Mondialisation

Avril 2000

Olivier Saint Georges Chaumet succède à Hervé Augustin, à la tête de la maison De Castellane.

Histoire des Vins de Champagne
Mondialisation

1983 - juillet 1998

Hervé Augustin, petit-fils d’Alexandre Mérand, accède à la tête de la maison De Castellane et entreprend de rendre à la marque son lustre d’antan.

Grâce à un management dynamique et à l’appui financier du groupe Laurent-Perrier, l’entreprise sort d’une longue période de léthargie.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1983

Achat de la maison de cognac Charles Lafitte et Cie et création du champagne éponyme, par Paul-François Vranken.

Acquisition par la Société Coopérative de Producteurs des Grands Terroirs de la Champagne de la propriété de la Société Marco, sise au numéro 73 bis de la rue Jacquart à Reims, sur l’emplacement de laquelle est construit un bâtiment à usage de cuverie, équipé de cuves inox thermorégulées de 360 hl distribuées par module de 12 cuves.

L’année 1983 marque le début d’une longue période d’investissements pratiquement ininterrompue depuis et reflète bien la volonté de la coopérative d’utiliser pour son cycle d’élaboration, les meilleurs outils possibles.

Prise de participation du groupe Laurent-Perrier à hauteur de 34 % du capital de la maison De Castellane, portée à 78 % en 1996, puis à 100 % en 1999.

En association avec la société Joseph E. Seagram & Sons, la maison G.H. Mumm et Cie, Société Vinicole de Champagne - Successeur crée aux Etats-Unis la société Domaine Mumm Inc., dans le but de produire un vin mousseux de grande qualité issu de raisins de la Napa Valley, en Californie.

En créant le concept de la « Taittinger Collection », Claude Taittinger, président de la marque éponyme, demande à quelques-uns des artistes les plus reconnus de notre temps d’évoquer le vin de Champagne et ses mythes et, ce faisant, de nous parler d’eux-mêmes. Chaque «  bouteille-oeuvre d’art », au tirage limité à quelques milliers d’exemplaires, renferme un champagne millésimé de grande qualité.

La première : celle de Victor Vasarely, « magicien » de l’art optique, célèbre dans le monde entier pour ses Végas (motifs géométriques créant une illusion de relief), intitulée «  Au vin de Champagne, toujours recommencé », abrite le millésime 1978.

Lancement de la cuvée « Belle Epoque Rosé » de la maison Perrier-Jouët (1er millésime 1978), au cours d’un déjeuner de presse chez Lucas-Carton.

La maison G.H. Mumm et Cie, Société Vinicole de Champagne - Successeur signe un contrat lui donnant pour 10 ans l’exclusivité du parrainage de l’Admiral’s Cup, véritable championnat du monde de la course au large, qui devient pour l’occasion la « Champagne Mumm Admiral’s Cup ».

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1907

Le vicomte Florens de Castellane cède la marque «  De Castellane » à Fernand Mérand, qui en fait très rapidement le fleuron de l’Union Champenoise.

Raphaël Bonnedame cède le Vigneron champenois à Henri Gallice, patron de la maison Perrier-Jouët et Cie, qui aussitôt abandonne ses droits au profit de l’Association viticole champenoise (A.V.C.), dont il est le secrétaire.

La maison G.H. Mumm et Cie installe son siège social et ses bureaux au numéro 34 de la rue du Champ-de-Mars à Reims, avant de les transférer en 1913, au numéro 29 de la même rue.

Peu après la mort d’Alfred Werlé, la maison Bertrand de Mun et Cie, successeurs de Werlé et Cie rachète l’ensemble de la rue du Marc, pour y construire des bâtiments industriels. Le projet déclenche un tel tollé parmi la population rémoise qu’il est bientôt abandonné.

Histoire des Vins de Champagne
République

Entre 1903 et 1910

Construction de la tour De Castellane à Épernay, dont la structure et l’inspiration très éclectiques rappellent fortement celles des bâtiments de l’Union Champenoise, puisque tel est le nom de la société pour laquelle Auguste-Marius Toudoire a conçu cette architecture.

Affirmation de la toute nouvelle puissance de l’industrie, la Tour De Castellane témoigne d’un choix très éclectique autant dans la conception de sa structure que dans l’emploi de matériaux divers, tels que la pierre meulière, la pierre de taille, la brique, les carreaux de faïence, mais aussi la fonte, l’acier et même le béton armé. Elle s’affirme sans modestie au bord de la voie ferrée qui est à cette époque la nouvelle avenue, la nouvelle voie royale, le nouveau fleuve. La maison De Castellane possède d’ailleurs un embranchement privé - privilège quasi-unique en Champagne - utilisé pour les expéditions de champagne et pour l’accueil des visiteurs importants.

Histoire de la Champagne
République

1890 - 1900

Fernand Mérand transfère les activités de l’Union Champenoise à l’emplacement actuel de la maison de Castellane. L’importance des bâtiments et celle des caves donnent une idée des ambitions de sa société à l’époque.

Dans Champagne, The wine, the land and the people, Patrick Forbes écrit que cette période est « l’âge d’or du champagne en Grande-Bretagne, […] les ballerines le boivent dans leurs chaussons de danse, les connaisseurs écrivent des poèmes sur leurs millésimes favoris. »

Voici ce qu’en dit Henry Vizetelly dans A History of champagne with notes on the other sparkling wines of France :

« Son succès en huilant les rouages de la vie en société, est si grand et si universellement reconnu que son éclipse signifierait presque un effondrement de notre système social. Nous ne pouvons pas ouvrir une voie ferrée, lancer un navire, inaugurer un édifice public, fonder un journal, recevoir un étranger distingué, inviter un grand homme politique pour qu’il nous fasse la faveur de nous exposer ses vues sur la situation, célébrer un anniversaire, ou faire un appel exceptionnel au nom d’une institution charitable, sans un banquet, et donc sans l’aide du champagne ».

Au cours de la décennie, le prix du kg de raisin en Champagne varie de 0,25 franc
à 2,60 francs.

Histoire de France
République

1880

Fondé de pouvoirs de la maison Bouvet-Ladubay à Saint-Hilaire-Saint-Florent (Maine-et-Loire), Fernand Mérand crée à Épernay l’Union Champenoise, une société de négoce en vins de Champagne, appelée à devenir en 1907 la maison De Castellane.

La mort prématurée de Louis Roederer, deuxième du nom, à l’âge de 34 ans, laisse sa jeune sœur, Léonie Olry-Roederer, seule propriétaire de la marque et des établissements Louis Roederer, qu’elle prend en main, assistée par son époux, Jacques Olry, et par Félix Boisseaux, beau-frère d’Eugène Roederer.

La maison G.H. Mumm et Cie étend son domaine immobilier en faisant élever des celliers et creuser des caves rue du Champ-de-Mars, à Reims. L’opération est renouvelée après achat de terrains situés entre la rue Gosset et la rue du Champ-de-Mars.

La maison Moët & Chandon possède 360 ha de vignes, fait travailler 350 cavistes, 800 vignerons et 1.600 employés, allant du garçon d’écurie au maçon, et exporte environ 3.000.000 de bouteilles par an.

Dans Facts about champagne and other sparkling wines, Henry Vizetelly rapporte que le personnel de la maison Moët & Chandon, selon un comportement social très en avance pour l’époque, bénéficie de pensions de retraite, du demi-salaire pour maladie, du salaire complet pour les arrêts de travail dus à un accident professionnel, des soins et médicaments gratuits à l’infirmerie de l’établissement, qui dispose de son propre médecin. On partage entre les ouvriers le produit de la vente des bouteilles cassées et on organise annuellement à leur intention banquet et bal.

Raphaël Bonnedame, dans sa Note sur la maison Moët & Chandon, ajoute que des visites médicales gratuites ont lieu à domicile, que les ouvriers bénéficient également de gratifications, de prêts d’honneur, d’indemnités de loyer, d’assurances sur la vie, de secours aux veuves et orphelins et de distributions d’articles d’habillement et d’alimentation.

Afin de faciliter le chargement, la plateforme mobile du pressoir vertical est désormais constituée de volets de bois renforcés de fer, que l’on abaisse et maintient dans la position horizontale par des arcs-boutants métalliques ou des barres de blocage.

Ayant acquis une meilleure connaissance du rôle des ferments au XIXème siècle (appelés « levures » au XXème siècle), les producteurs en vins mousseux de Champagne les utilisent petit à petit pour la seconde fermentation alcoolique, avant de le faire systématiquement au début du XXème siècle.

La « liqueur de tirage », solution d’alcool et de sucre que l’on ajoute au vin tranquille pour permettre la prise de mousse, devient un procédé courant.

Premières mises en service des gerbeuses de tonneaux et de machines à cercler.

Les annonces publicitaires dans la presse pour des marques de vins mousseux de Champagne se font plus nombreuses et paraissent également dans les journeaux étrangers.

Histoire de la Champagne
République