UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :

| 1 | 2 |


1851

Charles Camille Heidsieck, fils de Charles-Henri Heidsieck, qui était lui-même, comme son frère Henri Jean François Christian Heidsieck, neveu et associé de Florens-Louis Heidsieck, fonde la maison de négoce en vins de Champagne Charles Heidsieck, avec son beau-frère Ernest Henriot.

Adolphe Jacquesson imagine le « table-bas » pour disposer les bouteilles sur pointes, sorte d’étagère métallique, qu’une brouette adaptable pouvait déplacer.

Le vin mousseux de Champagne est définitivement associé à la fête parisienne et sa présence est officielle, lorsque la fête l’est elle-même.

Tout au long de l’année, Le Charivari parle à plusieurs reprises, dans ses numéros, du « déluge de champagne » des buffets de l’Elysée, où s’alignent « 200 bouteilles de champagne à la file »

Histoire des Vins de Champagne
Restauration

28 janvier 1860

Un des principaux illustrés américains de l’époque, le Frank Leslie’s Illustrated Newspaper consacre un reportage très complet sur la maison Charles Heidsieck, agrémenté de dessins représentant le travail du vin de Champagne.

Histoire de France
Restauration

4 novembre 1882

A l’initiative des dirigeants des maisons Heidsieck et Cie, Giesler et Cie et G.H.Mumm et Cie, est constitué à Reims le Syndicat du Commerce des vins de Champagne, dont l’existence officielle sera reconnue par la loi du 21 mars 1884 autorisant la création des syndicats professionnels.

Selon ses statuts, il a pour but « de protéger, tant en France qu’à l’étranger, le commerce des vins mousseux de Champagne, de défendre les intérêts généraux de ce commerce en France dans l’examen des questions d’octroi, de régie, de tarifs, de transports, de propriété industrielle, c’est-à-dire de marques, noms de commerce, lieux d’origine, etc., […] à l’étranger dans l’examen des questions de tarifs internationaux, de douane, de propriété industrielle, de contrefaçons tant de marques que de produits, et de toutes autres fraudes… ».

Les maisons présentes à la réunion fondatrice présidée par Florens Walbaum, assisté d’Edouard Werlé, sont : Charles Arnould de Heidelberger, Barnett et Fils, Veuve Binet Fils et Cie, E. Bourgeois, Burchard Delbeck et Cie, Gondelle et Cie, Veuve Henry Goulet et Fils, Charles Heidsieck, Henriot et Cie, Ernest Irroy et Cie, Krug et Cie, Lanson Père et Fils, G.H. Mumm et Cie, Veuve Pommery Fils et Cie, Werlé et Cie, Ayala et Cie, Renaudin Bollinger et Cie, Deutz et Geldermann, Alfred de Montebello et Cie, Chandon et Cie, Pol Roger et Cie, Charles de Cazanove, Giesler et Cie, Lecureux et Cie, G. Loche, Fréminet et Fils, Heidsieck et Cie,

A la fin de l’année, 54 maisons figurent au nombre des adhérents du Syndicat du commerce des vins de Champagne.

Histoire des Vins de Champagne
République

1886 - 1930

Charles Camille Heidsieck ayant quitté la maison Charles Heidsieck et Cie dont il conserve en propre la marque jusqu’à son décès le 3 février 1893, son fils aîné Charles Marie Eugène Heidsieck lui succède à la tête de l’entreprise..

Aidé de son frère Henri (à partir de 1894), puis de ses fils Charles-Robert et Charles-Marcel (à partir de 1904), Charles-Jean (à partir de 1918) et Charles Christian (à partir de 1920) en charge de prospecter les différents marchés au gré de leurs affinités respectives, il développe les ventes et le renom de la maison à travers le monde, faisant celle-ci l’une des toutes premières affaires de Champagne.

Histoire de France
République

1894

Henry Léopold Tabourin crée à Dizy, en association avec Madame Vve Auguste Devaux, et sous cette marque, une maison de négoce en vins de Champagne, aujourd’hui implantée à Bar-sur-Seine.

Tandis que Charles Marie Eugène Heidsieck hérite de la marque commerciale au décès de Charles Camille Heidsieck, son frère cadet Henri Heidsieck entre dans le capital de la société Charles Heidsieck et Cie, pour laquelle il s’emploie à prospecter principalement l’Irlande, l’Ecosse, l’Autriche et l’Italie.

Dans la Marne, les superficies contaminées par le phylloxera sont désormais de 5 ha.

Le président de la république Sadi Carnot visite en 1894
les caves Moët

Histoire des Vins de Champagne
République

1925

Ernest-Emile Rapeneau élabore et commercialise ses premiers vins de Champagne, créant ainsi la maison E. Rapeneau, à Épernay.

La maison Kunkelmann et Cie, seule propriétaire des marques « Heidsieck » et « Piper-Heidsieck », adopte la forme juridique d’une S.A.

A Épernay, le faubourg de la Folie, devenu au fil de l’Histoire le faubourg du Commerce et la rue du Commerce, acquiert sa dénomination moderne d’avenue de Champagne.

Dans Champagne, Yves Gandon en trace le portrait suivant :

« L’avenue de Champagne, à Épernay, est assurément la seule voie en France à rassembler, sur un parcours en somme restreint, tant de noms à qui notre pays doit, à l’égard du goût, une renommée universelle. L’armorial du vignoble s’y trouve, en effet, représenté par plusieurs maisons, dont plusieurs ont dépassé les cent ans d’âge, et dont Moët & Chandon, Perrier-Jouët, Pol Roger, De Venoge ne sont pas les moindres. […]

« Il flotte dans cette avenue […] la sorte de recueillement ailé qui saisit l’esprit et le cœur à la révélation de toute chose parfaite. »

Dans Montmartre en 1925, un chroniqueur de cette époque, Jean Gravigny, fin œnologue et homme de plaisirs, sacre «  Louis Roederer, l’un des plus grands rois du Champagne » :

« Ses vignobles donnent les meilleurs crus. Tous les éléments qui entrent dans les cuvées sont de premier ordre. A boire les yeux fermés dans l’attitude de l’extase, après avoir soigneusement préparé votre palais à la dégustation par un biscuit rose de Reims. Dans vos fêtes de nuit, honorez Louis Roederer abondamment et sans crainte. »

Le Comité de propagande des vins de Champagne reçoit le lord-maire de Londres et, en raison du goût des Anglais pour les champagnes anciens, il n’est servi au cours des différentes réceptions que des millésimes antérieurs à 1914 :

-  1903 : Delbeck et Cie, Krug et Cie ;

-  1904 : Werlé et Cie, successeurs de Veuve Clicquot-Ponsardin, Deutz et Geldermann, Pommery et Greno ;

-  1906 : Ayala et Cie, Vve Binet et Fils et Cie, Renaudin Bollinger et Cie, Heidsieck et Cie Monopole, George Goulet, Ernest Irroy et Cie, G.H. Mumm et Cie, Perrier-Jouët et Pol Roger et Cie ;

-  1911 : Charles Heidsieck, Joseph Perrier Fils et Cie, Lanson Père et Fils, De Montebello et De Saint-Marceaux.

Les surfaces en production de la future A.O.C. « Champagne » sont de 11.551 ha.

Histoire de France
Années folles

1956 - 1967

Bertrand de Vogüé, patron de la maison Bertrand de Vogüé et Cie, successeurs de Bertrand de Mun et Cie, est élu par ses pairs président du Syndicat de Grandes Marques.

Charles-Christian Heidsieck, patron de la maison Charles Heidsieck et Cie, est élu par ses pairs président de l’Union des Maisons de Champagne, et devient, à ce titre, co-président du Comité interprofessionnel du vin de Champagne.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

18 octobre 1957

Lors du dîner de gala donné à la Maison Blanche, en l’honneur de la visite officielle de S.M. la Reine Elisabeth II d’Angleterre, le président des Etats-Unis Dwight David Eisenhower fait servir du Charles Heidsieck 1949.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

11 mai 1960

Champagne sur le Paquebot France
Cie Générale Transatlantique Europe <=> USA

Le 11 mai 1960, le baptême du France a lieu en présence du Général de Gaulle, Chef de l’État et de Madame de Gaulle qui a accepté d’être la marraine du paquebot et de le baptiser avec un champagne Charles Heidsieck.

Sur le paquebot « France » de Grandes Marques de Champagne étaient servies aux passagers qui se voyaient également offrir des boîtes d’allumettes dont le design associait le champagne comme symbole de la France.

Histoire de France
Temps Modernes

11 mai 1960

Lors de la mise à l’eau du paquebot France aux chantiers navals de l’Atlantique à Saint-Nazaire, Madame Yvonne de Gaulle baptise le dernier transatlantique français, avec un magnum de Charles Heidsieck Brut millésime 1952.

Si l’étiquette a été en partie masquée, ce n’est nullement pour répondre à une législation anti-alcoolique qui n’existe pas encore, mais afin qu’aucune publicité directe ne puisse être tirée de la manifestation.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

Août 1965

Parmi les vestiges découverts à côté de la cabane de l’explorateur Robert Falcon Scott construite au McMurdo Sound en 1910-1911, en préparation de son expédition vers le Pôle Sud, les membres de l’Opération « Deep Freeze » retrouvent une caisse de champagne Charles Heidsieck intacte.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1970

La société Ricard prend le contrôle des Etablissements Viticoles Champenois qui détiennent 48 % du capital de la Société des Grands Champagnes de Reims, devenant ainsi l’associé de Jacques Lepitre.

La maison Piper-Heidsieck prend le contrôle de la maison Fournier qui expédie environ 600.000 bouteilles par an.

Pour répondre à ses besoins d’expansion, la maison Besserat de Bellefon s’établit à Reims-Murigny, au lieu-dit « les Hautes Feuilles », sur un vaste terrain de 14 ha 50, qui accueille plus de 9.500 m2 de caves et celliers.

Robert-Jean de Vogüé, président du conseil de surveillance du groupe Moët & Chandon, fonde une filiale à Munich, la Chandon Handelsgesellschaft G.m.b.h. chargée d’importer les champagnes d’Épernay, de faire élaborer du sekt (mousseux allemand) à façon par la maison Henkell et de distribuer sous la marque « M. Chandon » cette gamme de produits sur le marché allemand, qu’il confie à Henri-François Poncet.

La maison Charles Heidsieck et Cie devient une S.A., avec conseil de surveillance et directoire.

La maison Veuve Clicquot-Ponsardin crée une cuvée spéciale pour le jubilé de S.M. la Reine Elisabeth II d’Angleterre.

Devant l’afflux de vins à la vendange, tous les vinificateurs ont pour principal souci de chercher des cuves supplémentaires où les loger : des péniches venues de Bercy se mettent à quai à Épernay, et on voit des cavistes de la maison Moët & Chandon, en tabliers blancs remplir les cales, à Damery, on pompe des moûts dans le château d’eau nouvellement construit…

Les expéditions de champagne produit dans l’aire d’appellation délimitée se chiffrent à 102.224.090 bouteilles (71.169.802 en France - 31.054.288 à l’exportation).

Les surfaces en production de l’A.O.C. « Champagne » sont de 17.828 ha.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1977 - 1985

De la fusion de la maison Charles Heidsieck et Cie avec la maison Henriot naît une nouvelle société présidée par Joseph Henriot, qui prend le nom de « Charles Heidsieck - Henriot SA ».

Sous sa direction, la marque « Charles Heidsieck » conforte sa présence internationale, aidée en cela par le développement d’un sponsorat basé sur la voile et les grandes courses au large, au travers de plusieurs voiliers « Charles Heidsieck », monocoque ou multicoques.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1985

Après sept années de formation passées aux côtés de son oncle Georges Pithois, Jean-Claude Fourmon lui succède, à la tête de la maison Joseph Perrier Fils et Cie.

Acquisition de la maison Binet par le groupe Frey.

Joseph Henriot cède la maison Charles Heidsieck au groupe Rémy-Martin et la maison Henriot au groupe Veuve Clicquot-Ponsardin.

A la suite d’une offre publique d’achat lancée par le groupe canadien Seagram Distillers Corporation Ltd, la part de celui-ci est portée à 91 % du capital du groupe Mumm et Cie.

Achat de la marque « Charles de Cazanove » par la Société anonyme de Magenta Épernay (S.A.M.E .).

Création de la marque « Comte Audouin de Dampierre » par l’arrière-petit-fils de Maurice de Gouvion Saint-Cyr et acquisition du château de Chenay, qui devient un lieu d’accueil privilégié pour les hôtes de la maison.

Dépôt de la marque commerciale « Paul Goerg », par la coopérative vertusienne La Goutte d’Or, en référence au nom d’une figure marquante de l’histoire locale : courtier et négociant en vins de Champagne, ancien maire et conseiller général de la Marne, oenophile et dernier descendant d’une famille venue de Kaiserslautern s’établir en Champagne au début du XVIIème siècle.
Un double objectif est à l’origine de cette création : il s’agit d’une part de donner une identité commerciale à la société et d’autre part de répondre d’une manière plus efficace à la demande venant de l’étranger.

Création de la marque « Champagne Demoiselle », par Paul-François Vranken, et de sa belle bouteille façonnée.

Parce que sa propre production ne suffit plus à satisfaire ses ventes, le viticulteur aubois Cristian Senez choisit d’adopter le statut de négociant-manipulant et de créer une maison de négoce en vins de Champagne éponyme, tout en conservant et en surveillant avec bonhommie et sagesse la qualité des vins qui ont fait son succès.

La maison Louis Casters acquiert le statut de négociant-manipulant.

Acquisition des bâtiments et des caves du numéro 46 de l’avenue de Champagne à Épernay, par la maison Boizel, et installation d’une cuverie en inox thermorégulée de 4.000 hl.

Devenu la Société Anonyme de Magenta-Épernay (S.A.M.E.), la maison Charles de Cazanove emménage dans de nouveaux bâtiments, situés rue des Côtelles à Épernay.

Pour célébrer avec éclat le bicentenaire de la maison Piper Heidsieck, François Suarez d’Aulan, son président, décide de faire recréer la bouteille conçue un siècle plus tôt par Carl Fabergé. La célèbre maison Van Cleef & Arpels, sollicitée, accepte de redonner vie à la composition de diamants, or blanc et jaune, et lapis-lazulli, telle que l’avait imaginée le joailler du tsar de Russie.

A écrin magnifique, vin exceptionnel. Les mots qui décrivent cette cuvée baptisée « Rare » sont unanimement laudateurs : « L’élégance ne le cède qu’à la beauté. La brillance dans l’éclat des diamants, illumine la bulle légère qui pétille dans un feu d’artifice. C’est l’accomplissement du miracle inscrit dans l’azur. »

Parution de la deuxième bouteille de la « Taittinger Collection » signée Arman, bien connu pour ses «  empilements » et ses « objets éclatés » (montres, pendules, cors ou violons), avec les éléments desquels il recrée des compositions esthétiques : sculptures, décors et autres tableaux. Intitulée « Hommage symphonique au vin de Champagne », elle accueille le millésime 1981.

Les professions du champagne participent au spectacle Cathédrale de Lumière, conçu par Jacques Darolles, directeur du Centre National d’Art et de Technologie, en faisant l’acquisition du matériel destiné à rendre la parole à la façade de la cathédrale de Reims.

Il ne s’agissait pas de réaliser un son et lumière narratif ou descriptif mais véritablement de faire parler les pierres redevenues vivantes. Revêtues de lumière ou apparaissant sur la façade en projections géantes, les statues des saints retrouvaient les accents des drames liturgiques donnés jadis dans les églises et délivraient leur message.

Création du Prix Mumm du Meilleur Reportage, destiné à récompenser les qualités intrinsèques de l’œuvre et les vues de l’auteur sur l’actualité. Décerné par un jury conmposé de dix membres de la presse écrite et parlée, il intéresse deux catégories d’oeuvres : « reportages et enquêtes » et « chronique, critique, commentaire et dessin ».

La superficie totale du domaine viticole du groupe G.H. Mumm et Cie s’élève à 423 ha, dont 110 sont propriété de la maison Heidsieck et Cie Monopole et 100 de la maison Perrier-Jouët. Avec un pourcentage de 95 % dans l’échelle des crus, il est aussi l’un des mieux situés.

Les expéditions de champagne produit dans l’aire d’appellation délimitée se chiffrent à 195.420.761 bouteilles (122.634.117 en France - 72.786.644 à l’exportation).

Les surfaces en production de l’A.O.C. « Champagne » sont de 25.250 ha.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1985 - 1989

Gisbert Hooft-Graafland succède à Joseph Henriot, à la tête de la maison Charles Heidsieck.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1989 - mars 1992

François Henry succède à Gisbert Hooft-Graafland, à la tête de la maison Charles Heidsieck.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1990

Héroïne de la transat en solitaire après 10 jours sur un trimaran spécialement créé pour elle par le "Groupe Pierre Ier", Florence ARTHAUD choisit Charles Heidsieck pour fêter son arrivée triomphale.

Exploit
Temps Modernes
Florence Arthaud

13 novembre 1990

Au cours d’une grande soirée organisée à la Pyramide du Louvre, la maison Charles Heidsieck fait don d’un superbe calice byzantin du VIIème siècle en argent martelé (provenant de la célèbre collection de la comtesse de Behague, décoré de 3 points, d’une croix et d’un bandeau en argent doré, d’une hauteur de 20 cm et d’un poids de 305 g), au conservateur en chef du musée du Louvre.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1er avril 1992

Jean-Pierre Giraud succède à François Henry, à la tête des maisons Piper et Charles Heidsieck.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1992 - 1993

En hommage à l’esprit pionnier de Charles Camille Heidsieck, la maison Charles Heidsieck met en place deux grands raids dénommés « Sur les traces de Champagne Charlie ».

Au départ de 5 villes différentes, 5 équipes concurrentes entreprennent d’accomplir un tour du monde dans les meilleurs délais possibles, en utilisant tous les moyens de transport à leur disposition, sauf l’avion, avec un point de passage obligé par certaines villes étapes et validé par l’accomplissement d’un certain nombre d’activités culturelles, ludiques ou gastronomiques.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

| 1 | 2 |