UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Maisons > Patrimoine > Epernay et ses alentours > Hôtel de Venoge

Hôtel de Venoge

En 1899, est achevée la construction de la demeure familiale de Louis, Henri, Marcel Gallice (1854-1930) alors Président de la Maison Perrier-Jouët. Cet hôtel particulier accueille désormais le siège de la Maison de Venoge.

L’hôtel de Venoge fait partie des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Confiée à l’architecte Charles Blondel, l’hôtel particulier exprime le style fin de siècle, construit à partir de matériaux « nobles » de cette époque (pierre de taille et ardoises), avec les fenêtres du haut en chapeau de gendarme.

La demeure est placée derrière une cour fermée d’une grille, sur la célèbre avenue de Champagne d’Epernay. Communs et dépendances sont placés dans des bâtiments distincts et le parc se trouve derrière. Deux griffons entourent les initiales de Marcel Gallice et supportent un balcon en fer forgé, en harmonie avec une imposante marquise sur l’entrée centrale réalisée en fer forgé, comme la grille ornée également des initiales de Marcel Gallice. À l’intérieur, les pièces nobles de la demeure donnent au Nord sur le parc.

Outre staffs et lambris abondants, on y remarque un vitrail datant de 1921 qui représente : un ange de la Liberté. Cette allégorie au « martyr d’Epernay » durant la guerre de 14/18 est ornée d’un rameau d’olivier et encadrée de guirlandes de raisins et de feuilles de vigne évoquant les liens du propriétaire avec le champagne Perrier-Jouët.

A l’instar de bien d’autres propriétés de Maisons de champagne d’Epernay comme de Reims, la « Maison Gallice », ancienne propriété de la Maison Perrier-Jouët, est devenue la propriété de Champagne de Venoge en 2014.

Description intérieure

L’hôtel particulier de Venoge témoigne du dynamisme commercial d’Épernay à la fin du XIXème siècle. Il est aujourd’hui le reflet de l’élégance et du raffinement de Champagne de Venoge.

Une magnifique sculpture représentant le buste de Gaëtan de Venoge, petit fils d’Henri-Marc de Venoge, fondateur de la Maison en 1837, orne l’entrée.

Le magnifique bureau est rempli de livre d’archives, de comptes, d’une collection d’étiquettes datant de la création de la Maison, de sceaux et de capsules .

Le fumoir est aménagé autour d’un billard français ; un tableau représente les débuts du champagne.

Depuis la salle à manger, on peut admirer la splendeur du grand jardin. Enfin, les portes coulissantes d’époque s’ouvrent sur le salon Louis XV, une pièce entièrement à l’effigie du roi. Le piano Pleyel dont il ne reste que 3 exemplaires dans le monde, agrémente l’ensemble.

Au sous-sol, une précieuse cave renferme une collection de 30 000 millésimes.

Portfolio