UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Personnalités du champagne > Thiénot

Alain Thiénot


Personnalité du Champagne

Président de la Maison Alain Thiénot depuis 1976.
Il rachète la Maison Marie Stuart en 1994, la Maison Joseph Perrier en 1998
et la Maison Canard Dûchene en 2003. 
Président de la Tripartite en 1998

Depuis Dom Pérignon, l’histoire de la Champagne s’est construite autour de mythes et de coups d’éclat. C’est grâce à l’engouement des cours royales du monde entier pour le roi des vins que la notoriété de nos champagnes s’est installée durablement. À l’origine, de ces succès, on retrouve le labeur inlassable d’hommes du terroir : les vignerons bien sûr, mais aussi de tous ceux qui ont porté avec fierté, et au prix de certains risques, les couleurs du champagne : les fondateurs des grandes marques. Aujourd’hui ...

Alain Thiénot : entreprenant et confiant

La tête au-dessus des nuages, mais les pieds sur terre... Alain Thiénot a fondé en moins de 20 ans une grande marque qui compte. Une réussite fondée sur des rêves et sur un pragmatisme issu directement de la terre champenoise. Rémois, Alain Thiénot se plait à dire qu’il est né dans une bouteille. Pendant plusieurs années, son père a dirigé une Maison de champagne avant de se lancer dans le notariat et son grand-père, avant lui, Emile Charbonneaux, verrier, fabriquait les précieux flacons. Dès l’âge de 28 ans, Alain Thiénot se lance comme courtier en champagne. "Au bout de quelques années, j’ai eu le sentiment d’avoir fait le tour de la profession. Il me fallait un nouveau défi."
  

Entrepreneur de nature, Alain Thiénot rachète en 1985, la Maison Castille rue des Moissons à Reims. Quelques années suffisent et la Maison Alain Thiénot voit le jour... "Mon objectif à l’époque : créer une identité à mes vins, d’où le nom éponyme de mes bouteilles." Créer le vin d’un homme, fin connaisseur de la champagne : une façon de gagner la confiance des professionnels et des amateurs. La démarche séduit, puisque le succès de la marque est fulgurant : en vingt ans, Alain Thiénot s’est imposé sur les tables de très grands restaurateurs comme Bocuse et atteint un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros. Pour construire son succès, Alain Thiénot s’est entouré d’une équipe de fidèles, James François pour le commercial et Clotaire Dumetz pour la gestion et la finance, qui l’ont suivi durant toutes ces années. La fidélité et la confiance instaurées avec mes équipes est à la base de ma réussite. "Avec mon chef de Cave Laurent Fedou, présent depuis le début, la complicité est parfaite et mes idées peuvent s’exprimer pleinement grâce à son talent pour aboutir au résultat d’excellence que nous recherchons."

Faire confiance à son équipe... Un principe qu’Alain Thiénot a mis en œuvre dès le départ pour s’imposer à l’étranger. En créant ses propres sociétés de distribution en Angleterre, en Suisse et aux Etats-Unis, la Maison située à Reims exporte près de 40 % de ses bouteilles. "Le partenariat de confiance établi avec les équipes sur le terrain permet d’être au plus proche des clients étrangers et de leurs aspirations."

Ainsi, Alain Thiénot quitte rarement ses terres champenoises. Il préfère être présent en permanence sur le terrain. Se définissant, lui-même, comme un chef d’orchestre, il aime être actif à tous les stades d’élaboration de ses vins. "Ici, je réfléchis, je cherche des idées avec mes enfants, Garance et Stanislas, pour être toujours précurseur..." Car désormais, Alain Thiénot est devenu une affaire de famille. Et pour preuve en 2002, la nouvelle identité graphique de la Maison évoque les champagnes Thiénot et non plus Alain Thiénot. "Du vin d’un homme, nous sommes aujourd’hui passé au vin d’une Maison..." Une satisfaction pour Alain Thiénot qui ne peut cacher son plaisir d’avoir été rejoint dans son aventure par l’enthousiasme de ses deux enfants.
Philippe Gaudin Mars 2005

Présence dans les organigrammes des maisons
Canard-Duchêne - Président
Thiénot - Président