UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Appellation > Définition et défense

Définition et défense

A l’origine de la notoriété et du prestige des vins de Champagne, les Maisons ont été confrontées, dès le milieu du XIXème siècle à des usurpations de la part de producteurs de vins mousseux d’autres régions viticoles. Grâce aux actions judiciaires qu’elles ont initiées, alors même que le concept d’appellation n’existe pas encore, elles vont obtenir que le mot « champagne » soit réservé aux vins produits dans cette région et, ainsi, éviter qu’il ne devienne un mot générique désignant une technique de production. Fort de ce succès, les Maisons, conjointement avec les Vignerons, vont définir les premières règles contraignantes de production, à commencer par la délimitation de l’aire géographique. Les Champenois sont à l’origine du concept d’appellation d’origine contrôlé dont ils vont obtenir la reconnaissance dès 1936. La notoriété de l’appellation champagne demeure quotidiennement à défendre contre les détournements. Les Vignerons et Maisons de champagne y sont extrêmement vigilants car il s’agit de protéger leur patrimoine commun qu’il ont construit depuis trois siècles au prix d’inlassables efforts.

Définition

L’appellation Champagne s’est établie sur une notoriété préexistante. Depuis l’époque des Romains, il y a eu du vin produit sur les coteaux qui bordent la vallée de la Marne. Ces vins étaient tranquilles. Les chances de l’histoire et de la géographie ont favorisé leur existence.

Défense

L’effervescence des vins de Champagne connaît un rapide succès à Versailles et dans les grandes cours européennes dans la première moitié du XVIIIe siècle lorsque les premières Maisons se créent. Leur talent est aussi commercial : elles entreprennent de faire connaitre le champagne dans le monde entier auprès de l’élite aristocratique. Au XIXème siècle, leurs voyages sont de véritables aventures, périlleuses parfois, qui les mènent en Russie, aux Etats-Unis…