UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Maisons > Patrimoine > Epernay et ses alentours > Château de Saran

Château de Saran

Propriété privée Moët & Chandon, la chateau de Saran est édifié en 1801 par Jean-Remy Moët, petit-fils du fondateur de Moët & Chandon, sur la commune de Chouilly. La Maison y reçoit des hôtes de marque.


"Adossé à un côteau boisé et giboyeux, le château de Saran domine toute la vallée de la Marne que l’oeil embrasse depuis Epernay jusque dans l’horizon bleu vers Châlons. Cette vallée offre le plus riant panorama. [...]Au pied de Saran, des vignes en renom se prélassent au soleil et remplissent en automne les celliers de M. Moët" [1]

Vignes, terres agricoles, friches, prés et garennes de sapin… il poursuivra ses achats tout au long de sa vie.

En lisière du bois de Saran, Jean-Remy Moët fait bâtir une maison qui consiste en "logement de maître, bâtiment d’exploitation et logement de garde" [2]. La Maison est alors un rendez-vous de chasse.

Jean-Remy Moët ne se contente pas d’être propriétaire à Chouilly, il en est également le premier magistrat de 1817 à 1826. Ernest Barré, historien de Chouilly dresse le bilan de son mandat : "(…) Quelques années d’une sage et intelligente administration suffiront au nouveau maire pour remettre toute chose sur le meilleur pied." [3]

C’est en 1833 que Victor Moët hérite de la maison de Saran et du vaste domaine attenant. Quelques années plus tard, en 1846, il transforme la modeste construction en un charmant manoir que l’on qualifie aujourd’hui de château.

En 1881, à la mort de Victor Moët, sa fille unique Rachel Moët, épouse de Victor Auban-Moët, hérite du château et des propriétés alentours.

Après le décès de son épouse Victor Auban-Moët se remarie avec Madame Vve Van Bomberghen et adopte la fille de celle-ci, Eugénie, dont il fera sa légatrice.

Devenue Madame Thomas, Eugénie Van Bomberghen, héritera à son tour du domaine. Saran devient alors sa seule résidence dans la région d’Epernay. Les travaux de transformation du château sont confiés à l’architecte sparnacien Fernand Gallot. L’aile nord-ouest du bâtiment est surélevée et la façade acquiert alors son style XVIIIème siècle.

En 1952, selon une volonté de Madame Thomas, ses héritiers lèguent le château à l’hôpital Auban-Moët d’Epernay, pour qu’il soit utilisé comme maison de convalescence ou de retraite.

Dans l’impossibilité d’utiliser ce legs, l’hôpital souhaite le revendre et la Maison Moët & Chandon s’en porte acquéreur en février 1954 et y reçoit depuis lors ses hôtes de marque.

Portfolio

  • Château de Saran cour d'honneur
  • Château de Saran vue aérienne

Notes

[1article de l’Illustration, 1862.

[2acte notarié : partage anticipé des biens de Jean-Remy Moët de Romont, 9 janvier 1833. Service Documentation.

[3Ernest Barré, Etude sur Chouilly, Châlons-sur Marne, 1863.