François de Suarez d'Aulan

France

Président de l’Union des Maisons de Champagne de 1968 à 1974
Co-Président du CIVC en 1968
Président de la Commission Tripartite de 1966 à 1973

  
Président de Piper-Heidsieck pendant la seconde guerre mondiale, le Marquis Jean de Suarez d’AULAN (père de François) avait accepté de cacher dans ses caves les armes qui parachutées d’Angleterre, devaient servir à la Libération de la Champagne.
Dénoncé, il s’échappe en Afrique du Nord en 1942 et sera tué en combat aérien en 1944 au-dessus de l’Alsace comme pilote de chasse dans l’escadrille La Fayette.
Pendant ces pénibles années, la maison Piper-Heidsieck, pillée et occupée, fut placée sous séquestre par l’occupant. Elle aurait sans doute périclité à la Libération faute de stocks si elle n’avait été brillamment relancée par le beau-père de François d’AULAN, le Général d’ALES.
Après des études de lettres à la Sorbonne, François d’AULAN accomplit son service militaire comme officier-parachutiste en Algérie (1954 - 1957) qui justifie sa décoration de la Croix de la valeur militaire.

En 1957, il succède à son beau-père, le Général d’ALES, et assurera jusqu’en 1990 la direction générale des Champagnes Piper-Heidsieck dont il conforte le développement.
En 1966, François d’AULAN préside la Commission Tripartite chargée de négocier avec les syndicats de salariés les barèmes de salaires et conditions de travail minimum applicables dans toute la profession. Sa franchise, son tact et sa fermeté permettent à la profession tout entière de régler rapidement les troubles de 1968, année où il est sollicité pour assumer la Présidence de l’Union des Grandes Marques et Maisons de Champagne.
Pendant les 22 ans où il assure la direction de la Maison de Champagne Piper-Heidsieck, il concilie les impératifs de développement de celle-ci avec son souci d’en pérenniser le caractère familial. C’est dans cette perspective qu’il intègre la Maison Piper-Heidsieck au groupe Rémy-Martin en 1988.
Impliqué dans la vie associative, il fut Président du Para-Club de la Marne (1957 - 1968) et du Ring Athlétique de Reims (1970 - 1980).
François d’AULAN gère depuis 1999 une Holding Familiale qui investit dans plusieurs secteurs, en particulier viticole, comprenant notamment le Château Sansonnet grand cru à Saint-Emilion, le Château Dereszla grand cru à Tokay (Hongrie), Alta Vista, un important producteur de vins fins en Argentine, etc.