Jean-Michel Ducellier

France (1918 - 2003)
Personnalité du Champagne

Président d’honneur de l’Union des Maisons de Champagne
Président de l’UMC et Co-Président du CIVC de 1974 à 1994

Après des études à la Faculté de Droit et diplômé de l’Ecole des Sciences Politiques de Paris, Jean-Michel Ducellier, que l’éthique et la rigueur prédestinaient à une carrière au service de l’Etat, devient en 1944 le Directeur du CIVC.
Le Président de l’Union des Maisons de Champagne de l’époque, René Chayoux, également propriétaire d’Ayala-Montebello, remarque ses qualités et le sollicite dès 1948 à venir le seconder dans ses activités, tant dans ses affaires personnelles que celles de l’UMC dont il assumait la Présidence. Sans héritier, René Chayoux désigne Jean-Michel Ducellier comme son successeur et, à son décès, il devient propriétaire des Champagnes Ayala et Montebello ainsi que du château La Lagune dans le Bordelais.
Après avoir assuré les fonctions de Secrétaire Général de l’Union des Maisons de Champagne (UMC) de 1948 à 1974, Jean-Michel Ducellier est sollicité par ses collègues d’en prendre la Présidence en 1974. De ce fait, il exercera conjointement la co-présidence du CIVC. Juriste éminent, il s’est révélé être un brillant interlocuteur de la Commission de Bruxelles, lors des négociations pour la défense de l’appellation "Champagne".
Sa passion pour l’intérêt général des Vignerons et des Maisons de Champagne l’incite à y consacrer un temps précieux partagé avec celui nécessaire à la gestion de sa Maison Ayala-Montebello.
Officier de la Légion d’Honneur, Chevalier de l’Ordre National du Mérite et Croix de Guerre 39-45, Jean-Michel Ducellier a consacré sa vie au service de la Champagne. Sa nomination de Président d’Honneur de l’Union des Grandes Marques et Maisons de Champagne marque la reconnaissance de tous ses collègues.