UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Encyclopédies > Chronologie des évènements

Chronologie des évènements

Œuvre d’Eric Glâtre de 2001
(actualisation UMC)

Trier :


1941

Tonnelier-champagnisateur de son état, René Brun commence à commercialiser des vins de Champagne sous sa propre étiquette, mettant l’accent sur leur qualité suivie plutôt que sur une croissance accélérée.

Désireux d’appliquer l’un des postulats de base de la champagnisation, à savoir élaborer des vins d’assemblage, Paul Gobillard crée une petite affaire de négoce en vins de Champagne à Pierry, où sa famille est propriétaire de vignes et récoltant-manipulant depuis le XIXème siècle.

L’Association viticole champenoise, devenue l’organisme de base de l’interprofession, étend son action à tout le territoire de la Champagne viticole délimitée. Elle s’occupe des champs d’expériences mis gracieusement à sa disposition par les maisons Lanson Père et Fils (vignoble de la Folie) et Moët & Chandon (Station expérimentale de viticulture de Fort-Chabrol). Elle constitue également une commission œnologique et plusieurs sous-commissions chargées d’étudier les problèmes de la conservation, l’amélioration, l’exploitation rationnelle et la défense du vignoble champenois.

Histoire des Vins de Champagne
Années folles

6 mars 1941

Lors d’une assemblée générale extraordinaire, Ghislain de Maigret fait modifier la forme juridique de la maison Moët & Chandon : la S.A. devient une S.A.R.L., toujours sous la raison sociale de « Maison Moët & Chandon fondée en 1743 », co-dirigée par trois gérants : lui-même, Paul Chandon -Moët et Robert-Jean de Vogüé.

Ce montage permet d’administrer les affaires courantes pendant la guerre mais, très vite, il va s’avérer sclérosant, la paix revenue.

Histoire des Vins de Champagne
Années folles

Décembre 1943

Arrestation à Reims pour actes de résistance et incarcération de Marcel Mèjecaze, chef des F.T.P., de Jean-Jaques Goguel, chef départemental du réseau « C.D.L.R. », et de Charles Guggiari, responsable de « Libération-Nord ».

Arrestation à Gueux pour actes de résistance et incarcération de l’équipe « B.O.A.-C.D.L.R. » et à Fismes de 10 membres d’un réseau d’hébergement d’aviateurs alliés.

Arrestation à Épernay pour actes de résistance et incarcération de Ghislain de Maigret, président du conseil de gérance de la maison Moët & Chandon et d’autres membres du personnel : Camille de Mareuil, Claude Fourmon, Gaston Martin, Henri Fignerol…

Histoire de la Champagne
Années folles

1946

Jean Ruffin expédie un premier lot de 50 bouteilles et crée une petite affaire éponyme, appelée à devenir à partir de 1965 la maison de négoce en vins de Champagne Ruffin et Fils, à Etoges.

Michel Collard, en venant seconder son beau-père Pierre Philipponnat, apporte au sein de la maison éponyme le sang neuf de la jeunesse, synonyme de renouveau. Avec un sens aigü des affaires, il instaure une politique commerciale de marque qui va faire ses preuves, jouant la carte de la qualité dans l’élaboration des cuvées.

Sous sa responsabilité, il contribue au développement de la marque, en insufflant à celle-ci un esprit de conquête à l’exportation, expédiant environ 500.000 bouteilles chaque année, dont un tiers à destination des marchés export : Etats-Unis, Belgique, Suisse...

« G.H. Mumm et Cie, Société Vinicole de Champagne - Successeur » devient la nouvelle raison sociale de la Société Vinicole de Champagne Successeur de G.H. Mumm et Cie.

Hérard de Nazelle, fils d’Alfred, vient rejoindre, en qualité de gérant, ses oncles Bertrand de Mun et Pierre de Caraman-Chimay et son cousin Bertrand de Voguë, Alain de Vogüë arrivant dans la société quelques années plus tard (1952).

L’opinion d’un auteur anonyme sur la maison Jacquesson et Fils est la preuve vivante qu’une petite maison, bien établie, peut produire des vins de Champagne de grande qualité :

« La grande marque Jacquesson et Fils, une des plus anciennes de la Champagne, est celle qui, depuis un siècle et demi bientôt a maintenu les traditions champenoises avec le soin le plus vigilant. Et si ses vins lui ont acquis dans le monde entier un prestige reconnu par des générations de gastronomes, son ancienneté, fruit de son attachement aux meilleurs principes, lui vaut, parmi les autres Maisons, une place privilégiée et une considération particulière.

« Toujours à l’avant-garde du commerce champenois, Jacquesson et Fils en furent jadis les pionniers. Ceci jette sur la marque un lustre historique et justifie l’estime exceptionnelle dont elle doit être honorée. »

Robert-Jean de Vogüé intéresse les salariés aux bénéfices de la maison Moët & Chandon : le personnel profite d’un système de participation qui lui permet, les bonnes années, de percevoir jusqu’à 18 mois de salaires.

Vincent Ballu, un jeune ingénieur sparnacien, crée et met au point dans son garage personnel un tracteur adapté au vignoble champenois, à ses pentes accentuées et au faible écartement de ses vignes.

D’une conception révolutionnaire, cet engin a la particularité de se déplacer avec les deux roues de droite dans un intervalle et les deux roues de gauche dans l’intervalle voisin, le corps de l’appareil et le conducteur chevauchant le rang les séparant, d’où son nom de « tracteur-enjambeur ».

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1955

Création de la société coopérative vinicole de Mardeuil, dont les membres engagés à 100 % ont leurs vignes sur le terroir des communes de Vinay, Mardeuil, Damery, Cumières et Hautvillers, à proximité d’Épernay (203 adhérents aujourd’hui, pour une superficie en exploitation de 80 ha destinés à fournir la matière première nécessaire à l’élaboration du champagne Beaumont des Crayères, marque leader de la cave).

Les Etablissements Taittinger Mailly et Cie, dont la raison sociale devient « Taittinger Compagnie Commerciale et Vinicole de Champagne », prennent le contrôle de la maison Ernest Irroy et Cie.

Prise de participation du groupe canadien Seagram Distillers Corporation Ltd dans le capital de la maison G.H. Mumm et Cie, Société Vinicole de Champagne - Successeur.

Devant la situation générée par la mévente des vins de Champagne, la restriction consécutive des achats du négoce et les disponibilités en matière première des viticulteurs d’Aÿ, Henri Goutorbe devient commissionnaire de la maison Veuve Clicquot-Ponsardin, dont il développe les approvisionnements.

A la même époque, sous l’impulsion de la maison Moët & Chandon qui veut abandonner le pressurage local, Henri Goutobe est amené à monter son propre centre de pressurage au numéro 9 bis de la rue Jeanson à Aÿ.

La cuvée Pommery millésime 1955 se révèle si exceptionnelle qu’elle inspire Louise de Vilmorin :

« Le soleil brille dans ce vin,
Il y demeure et le colore
Et sa lumière qui le dore
Porte bonheur à vos destins.
Ce vin de Champagne est devin
. »

« Devin, devine, invente et puis
Porte bonheur au tête à tête,
Porte la joie en toute fête,
Charme le cœur, chasse l’ennui,
Et c’est le soleil de minuit
. »

Les expéditions de champagne produit dans l’aire d’appellation délimitée se chiffrent à 37.706.826 bouteilles (25.773.214 en France - 11.933.612 à l’exportation).

Les surfaces en production de l’A.O.C. « Champagne » sont de 11.471 ha.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1957

Achat de la maison de négoce en vins de Champagne Gauthier, par la maison Moët & Chandon, puis échange de la marque Gauthier et de ses actifs, hors son stock de vins sur lattes, avec la maison Marne et Champagne, contre la marque Léon Chandon et une « coquille vide », la société France Champagne S.A.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

29 mars 1960

Jean Taittinger reçoit Nikita Serguïevitch Khrouchtchev, son épouse et ses quatre enfants, à Reims.

Cordiale et chaleureuse, la journée est marquée par un déjeuner officiel dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville, une visite de la cathédrale de Reims, une visite des caves de la maison Moët & Chandon à Épernay, un grand discours dénonçant les risques du réarmement allemand et un grand « cocktail ».

A l’issue de la journée, le député-maire de Reims, leur remet en souvenir : 13 caisses de champagne, un coffret en argent aux armes de la ville, six microsillons des œuvres de Philippe Entremont et Eric Heidsieck et des boutons de manchette
en or.

Histoire de la Champagne
Temps Modernes

1962

Inauguration du plus grand four d’Europe (102 m2 de surface de fusion pour une production de 185 t en 24 h - soit 2.000.000 de bouteilles/jour) à la Verrerie Nord Verre, à Reims.

Création à Reims de la Société vinicole régionale, présidée par Maurice Bonet, qui regroupe 12 coopératives et 200 adhérents établis sur 17 crus.

Paul Krug succède à Joseph Krug son père, à la tête de la maison Krug et Cie, et appelle très vite à ses côtés ses fils Henri et Rémi.

Introduction en Bourse de la maison Moët & Chandon.

Lors du second voyage inaugural du France, Le Havre-New York, passé à la postérité sous la dénomination de « Voyage de l’Elégance et du Goût français », le champagne joue un rôle tel, que les journalistes américains baptisent la traversée : « le Champagne Voyage ».

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1962 - 1967

Paul Chandon-Moët succède à Ghislain de Maigret, à la tête de la maison Moët & Chandon, tandis que Robert-Jean de Vogüé en devient le vice-président.

Homme exceptionnel, stratège efficace et excellent organisateur, celui-ci va insufler à la maison la dynamique dont elle a besoin pour se dépasser. Fort de la conviction qu’il faut assurer la sécurité du lendemain, il n’aura de cesse d’aménager les bâtiments, d’améliorer les conditions d’emploi, d’apporter tous ses soins au réseau commercial, de développer les ventes tant en France qu’à l’étranger, de trouver des financements nouveaux, d’assurer la croissance interne et externe, d’enrichir salariés et actionnaires, aidé en cela par son adjoint et futur successeur, Frédéric Chandon de Briailles, qui partage ses vues.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1963

Création à Château-Thierry de la Coopérative vinicole de la Vallée de la Marne (COVAMA), par Maurice Rahaut, qui entraîne l’adhésion un certain nombre de vignerons locaux sur deux principes fondamentaux : la qualité et le souci de la valeur ajoutée (302 adhérents aujourd’hui, pour une superficie en exploitation de 690 ha destinés à fournir la matière première nécessaire à l’élaboration du champagne Pannier, marque leader de la cave).

Petit-fils d’Eugène-Aimé Salon, Marcel Guillaume est contraint de vendre la maison A. Salon et Cie, à la maison Besserat de Bellefon (qui appartient à l’époque à la Compagnie Générale Dubonnet-Cinzano), pour surmonter des problèmes de trésorerie liés aux droits de succession.

La Maison Ruinart Père et Fils opère un rapprochement avec la Maison Moët Chandon. Robert Jean de Vogüé est nommé Président de la Maison Ruinart.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1968

Création de la maison Louis de Sacy, à Verzy.

La maison Kunkelmann et Cie change de raison sociale, pour redevenir la maison Piper-Heidsieck.

Introduction en Bourse de la maison Pommery et Greno.

Avec l’achat des parts détenues par la famille Bagneux, la maison Moët & Chandon entre dans le capital social de la maison Pommery et Greno, à hauteur d’un peu plus de 10 %.

Afin d’augmenter ses possibilités de stockage, la maison G.H. Mumm et Cie, Société Vinicole de Champagne - Successeur absorbe la maison G. Chauvet Frères dont les immeubles sont contigus aux siens.

Construction d’un nouveau bâtiment Pol-Roger de 4.200 m2 au numéro 32 de l’avenue de Champagne à Épernay, destiné à abriter les opérations de dégorgement, d’habillage et de stockage de la maison.

Pour célébrer dignement le centenaire de la maison Canard-Duchêne, de nouvelles installations techniques sont inaugurées à Ludes, remplaçant l’ancien site partiellement détruit.

Lancement de la cuvée « Charles VII » de la maison Canard-Duchêne, conçue en hommage au roi de France qui, sous la conduite de Jeanne d’Arc, fût couronné en 1429 dans la cathédrale de Reims.

Lancement de la cuvée « Rosé » de la maison Veuve Laurent-Perrier, élaborée à base de pinot noir par macération des peaux de raisins, ce qui lui donne sa couleur particulière, une fraîcheur et un arôme de fruits rouges très caractéristiques.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1970

La société Ricard prend le contrôle des Etablissements Viticoles Champenois qui détiennent 48 % du capital de la Société des Grands Champagnes de Reims, devenant ainsi l’associé de Jacques Lepitre.

La maison Piper-Heidsieck prend le contrôle de la maison Fournier qui expédie environ 600.000 bouteilles par an.

Pour répondre à ses besoins d’expansion, la maison Besserat de Bellefon s’établit à Reims-Murigny, au lieu-dit « les Hautes Feuilles », sur un vaste terrain de 14 ha 50, qui accueille plus de 9.500 m2 de caves et celliers.

Robert-Jean de Vogüé, président du conseil de surveillance du groupe Moët & Chandon, fonde une filiale à Munich, la Chandon Handelsgesellschaft G.m.b.h. chargée d’importer les champagnes d’Épernay, de faire élaborer du sekt (mousseux allemand) à façon par la maison Henkell et de distribuer sous la marque « M. Chandon » cette gamme de produits sur le marché allemand, qu’il confie à Henri-François Poncet.

La maison Charles Heidsieck et Cie devient une S.A., avec conseil de surveillance et directoire.

La maison Veuve Clicquot-Ponsardin crée une cuvée spéciale pour le jubilé de S.M. la Reine Elisabeth II d’Angleterre.

Devant l’afflux de vins à la vendange, tous les vinificateurs ont pour principal souci de chercher des cuves supplémentaires où les loger : des péniches venues de Bercy se mettent à quai à Épernay, et on voit des cavistes de la maison Moët & Chandon, en tabliers blancs remplir les cales, à Damery, on pompe des moûts dans le château d’eau nouvellement construit…

Les expéditions de champagne produit dans l’aire d’appellation délimitée se chiffrent à 102.224.090 bouteilles (71.169.802 en France - 31.054.288 à l’exportation).

Les surfaces en production de l’A.O.C. « Champagne » sont de 17.828 ha.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

15 juin 1970

Gardant ses titres de participation et ses domaines agricoles et viticoles, la maison Moët & Chandon transfère son activité industrielle et commerciale à une filiale créée ce même jour : Moët S.A.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1971

Introduction en Bourse de la maison Piper-Heidsieck.

La maison Krug et Cie se porte acquéreur du « Clos du Mesnil », vignoble de 1 ha 85, enchâssé aujourd’hui en plein cœur du village du Mesnil-sur-Oger.

Afin de pouvoir loger les stocks accumulés pour répondre à la demande de sa clientèle et à celle de ses collègues négociants, Gaston Burtin fait creuser, au numéro 22 de la rue Maurice Cerveaux à Épernay, une énorme excavation de 35 m de profondeur, dans laquelle il fait construire 9 étages de caves, portant la longueur totale des galeries de la maison Marne & Champagne à 12 km.

Pour coordonner la gestion et l’exploitation de son vignoble et celui de la maison Perrier-Jouët, la maison G.H. Mumm et Cie, Société Vinicole de Champagne - Successeur crée le Groupement champenois d’exploitation viticole (G.C.E.V.), dont la compétence s’étend dès l’année suivante au vignoble de la maison Heidsieck et Cie Monopole. Mais chaque maison reçoit aux vendanges les moûts provenant des vignes dont elle est propriétaire.

Afin d’approfondir les connaissances des relations entre sol, climat et plantes, facteurs primordiaux pour l’obtention d’un raisin de grande qualité, création du Groupement d’Intérêt Economique Mumm & Perrier-Jouët Vignobles et Recherches, chargé de travailler en partenariat scientifique et technique avec les acteurs de la recherche publique (INRA, CNRS, Universités, etc.) ou para-publiques (INC, ONIVINS, ENTAV, tec.).

La Coopérative Vinicole de la Vallée de la Marne (COVAMA) rachète la maison Pannier qui l’a accueillie à ses débuts. La production atteint alors 300.000 bouteilles par an.

Sous l’égide d’Henri Macquart, 41 groupements de producteurs créent à Chouilly une très importante union de coopératives : le Centre vinicole de la Champagne, pour répondre à un triple objectif : pallier l’insuffisance de stockage durement ressentie par la profession lors de la récolte prolifique de 1970, donner ensuite la possibilité de faire traiter son vin par les meilleurs techniciens es vinification et offrir enfin des prestations de haut niveau à un prix très compétitif.

Avec l’achat des parts détenues par les familles Armand et Gauthier-Pommery, la participation de la maison Moët & Chandon dans le capital social de la maison Pommery et Greno s’élève désormais à 12,26 %.

Afin d’être sûre de pouvoir continuer à assurer la pérennité d’une marque dont elle se sent plus dépositaire que propriétaire, la famille Krug se rapproche du groupe Rémy-Martin.

Bernard Launois succède à René Launois son père, à la tête du champagne Launois Père et Fils, développe un nouveau type d’accueil à la propriété et incite clients et visiteurs à se déplacer pour connaître la Champagne, ses vins et ses traditions..

Création du service de distribution des C.R.D. banalisées au Syndicat général des vignerons de la Champagne.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

27 juillet 1971

Les maisons Moët & Chandon et Jas Hennessy et Cie fusionnent, pour créer la holding Moët-Hennessy, qui prend la place de maison Moët & Chandon à la cote de la Bourse de Paris, tandis que Moët S.A. devient Champagne Moët & Chandon.

Le nouveau groupe est présidé par Robert-Jean de Vogüé ; Ghislain de Maigret et Maurice Hennessy sont nommés présidents d’honneur, Frédéric Chandon de Briailles et Kilian Hennessy, vice-présidents.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1971 - 1975

Frédéric Chandon de Briailles assume la présidence du groupe Moët & Chandon.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1972

Acquisition de la maison Marie Stuart par la Société anonyme de Magenta Épernay (S.A.M.E.).

Echec de l’offre publique d’échange (O.P.E.) lancée par la maison Moët & Chandon sur la maison Pommery et Greno.

Prise de participation de la maison G.H. Mumm et Cie, Société Vinicole de Champagne - Successeur dans la maison Heidsieck et Cie Monopole à hauteur de 84 % (augmentée ensuite à plusieurs reprises pour atteindre 99 % en 1980).

Installation à Chouilly, au Centre vinicole de la Champagne, d’une cuverie de 34.000 hl, complétée par un équipement technique de premier ordre, et de trois caves pour un stockage de 4.500.000 bouteilles.

Frappe d’une médaille en bronze ou argent, d’un diamètre de 72 mm, à la gloire du champagne par l’Hôtel des Monnaies de Paris.

Cette pièce de collection, dont le dessin est dû à l’artiste champenoise Suzanne Tourte, comporte l’inscription « Champagne, vin pétillant des sacres, vin de rencontre et de paix, d’amour et d’amitié ».

Dans le Prestige de la bouteille de Champagne depuis quatre siècles, Guy Magnin explique cette dédicace :

« Je crois qu’il y a là un récapitulatif précieux des missions confiées à la bouteille de Champagne. Vin des sacres : c’est la gloire du passé. Vin de l’amour : depuis le XVIIIème siècle, on l’a proclamé tel ; et depuis lors le Champagne est de tous les dîners d’amoureux, de tous les soupers galants. […] mais s’il est adopté aussi couramment pour la rencontre, c’est qu’il est le vin de tous les instants et qu’il peut se déguster sans le handicap des heures. […] Le Champagne, vin de rencontre et d’amitié, sera donc, par la force des choses, vin de paix. »

Pour célébrer avec éclat le bicentenaire de la maison Veuve Clicquot Ponsardin, Alain de Vogüé son président lance la cuvée « la Grande Dame », conçue en souvenir de tout ce qu’a fait Madame Clicquot pour imposer son champagne auprès des têtes couronnées et des célébrités du monde (1er millésime 1962).

Lancement de la cuvée « Crémant Rosé » de la maison Besserat de Bellefon, rebaptisée en 1985 « Cuvée des Moines Rosé », en raison d’une modification de la législation communautaire européenne interdisant l’emploi du mot « Crémant » en Champagne.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1976 - 1978

Bertrand Mure assume la présidence du directoire du groupe Moët & Chandon.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

1981

Acquisition par la Société Coopérative de Producteurs des Grands Terroirs de la Champagne des caves voisines, sises au numéro 65 rue de la rue Jacquart à Reims, appartenant à la maison Théophile Roederer.

Acquisition de la société Schieffelin & Co, grossiste-distributeur de la maison Moët & Chandon aux Etats-Unis et propriétaire de la maison Simi, le plus ancien élaborateur de vin de Californie, par le groupe Moët-Hennessy.

Prises de participations minoritaires du groupe Moët-Hennessy dans des centres privés de recherche appliquée : Setric Génie Industriel (49 %), qui travaille sur la mise au point de prototypes de régulateurs de fermentation et de capteurs enzymatiques, à Toulouse, et Transgène (18 %), spécialisé dans le génie génétique, à Strasbourg.

Acquisition des parfums Givenchy par le groupe Veuve Clicquot-Ponsardin.

Pour compléter le capital social de sa future maison éponyme, Bruno Paillard vend deux voitures de collection : une Jaguar 2.4 l de 1968 et une Traction Citroën de 1953, et lance une gamme de champagnes sous son propre nom.

Lancement de la cuvée « Ultra-Brut » de la maison Veuve Laurent-Perrier, un vin auquel aucune goutte de liqueur d’expédition n’a été ajoutée, qui trouve son origine dans le « Grand Vin sans Sucre » créé par la maison à la fin du siècle dernier.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

5 et 6 mai 1983

A l’occasion de son 82ème anniversaire, visite privée de S.M. la reine-mère d’Angleterre, en Champagne, avec pour programme : les caves de la maison Moët & Chandon à Épernay, l’abbaye d’Hautvillers (église abbatiale, musées et déjeuner), une réception officielle à l’Hôtel de Ville d’Épernay, le premier jour ; une courte visite dans le vignoble et au château de Mareuil-sur-Aÿ, un déjeuner au Royal-Champagne à Champillon, la cathédrale de Reims et le palais du Tau, le deuxième jour.

Histoire des Vins de Champagne
Temps Modernes

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |