UMC - Grandes Marques et Maisons de Champagne

Accueil > Popups > La bouteille champenoise allégée

La bouteille champenoise allégée

La Champagne est aujourd’hui l’un des vignobles les plus engagés en matière de développement durable. La lutte contre les changements climatiques est un enjeu jugé prioritaire par la profession qui, pionnière dans ce domaine, a réalisé dès 2003 son bilan carbone.

Le plan climat, mis en place dans la foulée, a fixé comme objectif une réduction de 25 % en 2020 et de 75 % en 2050 (facteur 4) des émissions de gaz à effet de serre (GES) des vignerons et des maisons de Champagne.
Cinq axes de travail, une quinzaine de programmes de R&D et une quarantaine d’actions complémentaires constituent aujourd’hui ce plan climat. On trouve, parmi celles-ci, l’allégement du poids des bouteilles de champagne.

La fabrication des bouteilles vides représente à elle seule 15 % des émissions de GES de la filière. Tenter de réduire l’impact de ce poste apparaît donc légitime.

La bouteille 75 cl standard actuelle pèse en moyenne 890 g. La bouteille dite allégée (840 g) est le meilleur compromis possible entre la plus forte diminution de poids, la limitation au maximum des cotes de la bouteille et la conservation de ses propriétés mécaniques (résistance à la pression).

Selon la tradition champenoise, cette réflexion a d’abord fait l’objet d’études approfondies des chercheurs et techniciens du CIVC sous la responsabilité des professionnels du Vignoble et des Maisons chargés de ces questions. Plusieurs Maisons et quelques coopératives ont procédé à des expérimentations et tests techniques qui ont permis, en étroite collaboration avec la filière des verriers, de valider ce flacon, sous réserve de quelques réglages de l’outil d’élaboration. Les Chefs de caves, spécialistes du process d’élaboration et garants des spécificités de chaque Marque, ont entériné ce dispositif présentant également les caractéristiques optimales exigées pour la conservation et le vieillissement des vins de Champagne. Tout est donc prêt pour l’adopter comme nouveau standard champenois.
L’impact de la fabrication des bouteilles est directement lié à la masse de verre mise en œuvre. La différence entre le standard actuel et la bouteille proposée est d’environ 50 g (840 contre 890 g en moyenne).
Cette mesure permettrait donc à la Champagne d’éviter chaque année l’émission de plus de 8 000 t de CO2 dans l’atmosphère, soit l’équivalent d’un parc de 4 000 véhicules ! Cette valeur représente encore 1 % du bilan carbone de l’ensemble de la Champagne et 5 % de l’objectif fixé.
L’adoption de cette nouvelle bouteille renforce l’engagement de la Champagne en matière de développement durable au travers d’une action forte qui participe à l’objectif de « décarboner » l’économie champenoise et de conforter l’avance environnementale de la Champagne.